Gagnez 10×2 places de cinéma à l’occasion du festival du cinéma de Saint Denis du 22 au 28 février 2017

13 janvier 2017 Par
La Rédaction
| 3 commentaires

Grâce à Toute La Culture et au cinéma l’Ecran de Saint-Denis, gagnez 10×2 places de cinéma pour une séance au choix lors des 17es Journées cinématographiques dionysiennes. Pour participer, il suffit de remplir le formulaire en bas de page. NB : Les lots ne sont valables qu’au cinéma l’Ecran de Saint-Denis.

 hahaha-affiche
Hahaha est le titre des 17es Journées cinématographiques dionysiennes. Rire de résistance et résistance par le rire, humour, dérision, absurde, non sens, farce, provocation, autant de formes d’humour pour mieux affronter les périodes difficiles et prendre de la distance pour les appréhender et les comprendre….
Rendez-vous du 22 au 28 février 2017 au cinéma l’Écran de Saint-Denis pour rire ensemble !

Côté avant-premières, le public découvrira en ouverture du festival Mi gran noche, satire déjantée du monde de la télé par le cinéaste espagnol Álex de la Iglesia ; Bonheur Académie, docu-fiction sur la secte des raëliens vue par Alain Della Negra et Kaori Kinoshita, et en clôture, Paris pieds nus du duo burlesque Abel & Gordon. Également en avant-première, la ressortie de Mesdames et Messieurs, bonsoir (1976), film à sketchs qui dresse un portrait acerbe de la société italienne (à la réalisation : Comencini, Scola, Magni, Monicelli…).

Côté inédits, les JCD montreront la désopilante farce gériatrique de Takeshi Kitano Ryuzo and the Seven Henchmen, le R100 de Hitoshi Matsumoto (Big Man Japan, Saya Zamurai), ou l’histoire d’un club SM pour salariés en manque de sensations fortes, ainsi que le mauvais goût délirant du duo comique américain Tim Heidecker & Eric Wareheim avec Tim and Eric’s Billion Dollar Movie et son casting de stars en roue libre.

Les JCD proposent au public deux master classes exceptionnelles en conviant deux grands noms du cinéma d‘humour français : Éric JUDOR et Michel HAZANAVICIUS.

AUTRES FILMS PROJETÉS

La Ruée vers l’or, de Charlie Chaplin (1925) La Soupe au canard, de Leo McCarey (1933), Un, deux, trois , de Billy Wilder (1961), Séduite et abandonnée, de Pietro Germi (1964), Le Saint, de Satyajit Ray (1965), Le Miraculé, de Jean-Pierre Mocky (1987), Palombella Rossa, de Nani Moretti (1989), Riff Raff, de Ken Loach (1991), Intervention Divine, de Elia Suleiman (2002), Steak, de Quentin Dupieux (2007), Hahaha, de Hong Sangsoo (2010), Casa de mi Padre, de Matt Piedmont (2012)…

Visuel : DR