« Un soir à Paris », Nicolas Barreau fait rimer cinéphilie avec amour à la folie

30 janvier 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Dans les pas du Ariane de Billy Wilder et du Midnight in Paris de Woody Allen, l’auteur de best-sellers Nicolas Barreau propose avec Un soir à Paris, une romance qui mêle à Paris, cinéma, enquête et coup de foudre. Une lecture anti-grisaille pour le mois de février.

un-soir-a-paris
Le jeune Alain Bonnard quitte son travail bien balisé pour reprendre le cinéma de son oncle, le Paradis. Il adore ce qu’il fait mais les débuts sont difficiles, surtout s’il désire rester dans une vaine romantique et idéaliste de programmation cinéphile. Néanmoins, ses mercredis de projections de vieux films romantiques sont un succès. Et c’est là qu’il rencontre une spectatrice régulière : la belle est toute de rouge vêtue et s’appelle Mélanie. Au lendemain de leur premier rendez-vous à marcher dans Paris, un réalisateur américain et la star de son film, le très célèbre Avril, veulent faire du paradis le lieu du tournage de leur nouveau film. Le cinéma devient objet médiatique et Alain devrait être au comble du bonheur. Sauf que Mélanie ne donne plus signe de vie. Il se lance dans une enquête haletante pour retrouver cette apparition mystérieuse qu’il sait être la femme de sa vie.

Amoureux du cinéma et de l’amour, le texte de Nicolas Barreau est tendre et joyeux. Une lecture simple et jolie qui éclaire l’hiver d’un lumineux rayon de projecteur romantique. A lire et à offrir à tous ceux et celles qui croient au grand amour et que le grand écran immortalise les sentiments.

Nicolas Barreau, Un soir à Paris, Eho. Sortie le 9 février 2017.
visuel : couverture du livre