« The spoils of war », un épisode 4 sous tension [« Games of Thrones », saison 7]

8 août 2017 Par
Magali Sautreuil
| 0 commentaires

Il est l’heure de faire les comptes dans « Game of Thrones ». Diffusé ce dimanche 6 août 2017, sur HBO aux Etats-Unis et OCS en France, ce quatrième épisode, intitulé « Les butins de guerre » («The spoils of war»), s’est révélé particulièrement intense et, par conséquent, trop court !

Lors du précédent épisode, nous avions quitté Jaime Lannister faisant ses adieux à la reine des épines. Mais le vainqueur n’est pas forcément celui que l’on croit : les paroles de la défunte Olenna continue de tourmenter le frère de Cersei, surtout qu’elles ne sont pas dénuées de bon sens… Peut-être parviendront-elles à ouvrir les yeux de Jaime sur le monstre impitoyable qu’est devenue sa sœur.

Celle-ci a, selon les dires de Tycho Nestoris, le représentant de la Banque de Fer de Braavos, surpassé en tout point son père, Tywin Lannister. Jamais dans l’histoire de ces usuriers, débiteur n’aura remboursé une dette aussi importante en une seul versement ! Cersei peut rendre grâce aux Tyrell pour leur or. Mais bien mal acquis, ne profite jamais… Toujours est-il que, pour l’heure, la Banque de Fer est prête à ouvrir une nouvelle ligne de crédit pour les Lannister, surtout que l’héritière de Tywin envisage d’engager la Compagnie dorée pour servir ses intérêts. De même que les Lannister paient toujours leurs dettes, cette armée de 10000 mercenaires ne brise jamais un contrat, ce qui semble annoncer des combats épiques et, une fois n’est pas coutume, des alliés loyaux !

tycho-cersei

Tycho Nestoris et Cersei à Port-Réal

Pour l’instant, les Lannister peuvent en tout cas compter sur Bronn. Après s’être illustré auprès de Tyrion, ce dernier s’avère d’une efficacité redoutable au service de son frère, Jaime. Une véritable amitié semble s’être nouée entre les deux hommes. Bronn est même prêt à risquer sa peau pour lui, alors qu’une fois son or en poche, il aurait pu fuir, comme il l’aurait fait à une époque. Il est l’homme des situations désespérées… et face à une attaque de dragons et Dothrakis, mieux vaut avoir de la ressource, ce dont il ne manque pas.

bronn

Bronn, l’homme des situations désespérées

Cependant, il est une chose qu’il ne faut pas oublier : Bronn est certes fidèle en amitié à Jaime et aussi à Tyrion, mais pas à la Couronne. De plus, il n’a pas sa langue dans sa poche, il n’hésite pas à dire leurs quatre vérités aux personnes de plus haute naissance que lui et a autant de bon sens que notre chère Olenna ! Il saura sans nul doute conseiller au mieux le frère jumeau de Cersei, suite à leur affrontement contre la « Mère des dragons »…

Si Cersei essuie son premier revers de médaille, dans le Nord, Lord Baelish n’est pas non plus à la fête. Le froid règne sur Winterfell, malgré les retrouvailles de Sansa, Bran et… Arya. Bien que frère et sœurs, ces derniers semblent être des étrangers les uns pour les autres. Bran paraît désormais incapable d’éprouver le moindre sentiment. Contrairement à ce qu’espérait Littlefinger, il ne sera jamais le roi du Nord. Il n’est pas non plus dupe du double jeu de ce dernier. Depuis qu’il est la «Corneille à trois yeux», il est quasiment omniscient. Il sait que pour Petyr, « le chaos est une échelle » lui permettant de gravir les échelons (cf. « Game of Thrones », saison 3), il sait dont qui a commandité son assassinat et que cette révélation pourrait condamner ce dernier à une mort certaine.

bran

Brandon Stark tenant la dague qui a failli le tuer

Les regards que lui lancent Arya et Brienne, après leur passe d’armes, semblent annoncer le funeste destin qui l’attend… Notons au passage qu’il est assez étrange que la fille cadette des Stark ait été capable de rivaliser en si peu de temps avec une guerrière aussi aguerrie que « la pucelle de Torth ».

Si dans le Nord, les retrouvailles sont plutôt glacées, à Peyredragon, celles de Theon et de Jon sont plutôt tendues. Heureusement pour lui que le petit frère de Yara Greyjoy a sauvé Sansa des griffes de Ramsay Bolton, ce qui lui vaut la clémence du roi du Nord.

Jon a, par ailleurs, « d’autres chats à fouetter ». En explorant les cavernes de verredragon, il y a découvert des peintures rupestres réalisées par les « Enfants de la forêt », qui constituent des preuves indéniables de l’existence des « Marcheurs blancs ». Daenerys est désormais prête à aider Jon dans son combat, à condition, toujours, qu’il plie le genou devant elle. Mais cette injonction semble avoir perdu en intensité. Le feu et la glace sont désormais plus proches que jamais.

jon

Jon et Dany dans la mine de verredragon

Cette attirance qu’ils ont l’un envers l’autre grandit de jour en jour et ce n’est pas les paroles de Missandei qui la démentirait. La conseillère de la reine soutient à Jon et à Davos qu’elle a choisi Daenerys pour elle-même et non parce qu’elle était l’héritière d’un roi qu’elle ne connaît ni d’Adam ni Eve, ce qui n’est pas sans rappeler un certain Mance Rayder, le roi au-delà du Mur. Cette phrase, qui peut paraître anodine au premier abord, pourrait décider le roi du Nord à jurer fidélité à la « Mère des dragons », contre l’avis de ses bannerets. Cela lui avait coûté la vie lorsqu’il était commandant de la « Garde de nuit » à Châteaunoir. Espérons que les Nordiens ne se sentent pas eux-aussi trahis si Jon venait à prendre une telle décision sans les consulter…

À la fin de quatrième épisode, de nombreux points de tension restent en suspens, puisque celui-ci s’est terminé en plein cœur de l’action. Même si Cersei vient d’essuyer sa première défaite, elle n’a pas abattu toutes ses cartes. Elle a pu tester l’efficacité de sa baliste anti-dragon, récupérer l’or des Tyrell et ses lignes de crédits auprès de la Banque de Fer. Daenerys doit encore convaincre les habitants de Westeros qu’elle est différente de son père, le « roi fou », et des autres souverains et qu’elle se préoccupe du bien-être de tous, vaste programme, surtout lorsqu’on débarque à dos de dragon, avec une armée de Dothrakis !

dany-drogon

Daenerys sur le dos de Drogon lors de son arrivée à Westeros

À Winterfell, les Stark resserrent leurs rangs, mais leurs soldats sont encore loin de pouvoir affronter les ennemis qui les attendent. Quant à leur roi, il est à un point de non retour. L’attente va être longue d’ici le cinquième épisode, surtout que le « Roi de la Nuit » semble prêt à passer à l’attaque !

Visuels : © HBO