Sons of Anarchy: la saison 4 enfin en DVD !

3 octobre 2013 Par
Alice Dubois
| 0 commentaires

Pour notre plus grand bonheur, la saison 4 de Sons of Anarchy vient de sortir en DVD chez 20th Century Fox. La saison dernière, nous avions quitté nos bikers préférés soulagés, car même si une partie d’entre eux allait croupir en prison, même si Jax n’assistait pas à la naissance de son deuxième fils, les Sons avaient enfin tué l’agent Stahl, dans un final de la saison 3 à couper le souffle. Et surtout, le séduisant Jax n’était pas un traître…

sons6

Nous voilà donc un an après. A leur sortie de prison, les Sons retrouvent leur petite ville de Charming qui a bien changé: nouveau shérif, nouvel assistant du procureur et nouveau maire sont là pour les accueillir avec un objectif commun:  faire tomber définitivement le gang de bikers. Un environnement hostile pour le SAMCRO (Sons of Anarchy Motorcycle Club Redwood Original) qui devra lutter pour survivre et continuer à diriger la ville.

En plus d’empêcher la ville de se développer pour éviter les nouveaux gangs et la prolifération des  forces de police, il leur faut trouver de nouvelles ressources car la vente d’armes n’est plus assez lucrative. Jacks et Clay préparent leur retraite en secret et favorisent l’alliance avec les cartels de la drogue. Mais le club sortira-t-il indemne de ce pacte avec le diable ? La vérité sur la mort de John le fera-t-elle voler en éclat ?

La saison 4 est encore plus passionnante que les précédentes, et certainement moins que les suivantes.

Kurt Sutter est le créateur de cette série, il y joue même le rôle d’Otto, membre du club toujours en prison. Producteur et acteur de THE SHIELD, il est marié à Katey Sagal (Gemma), inoubliable Peggy Bundy de « Mariés deux enfants ». Elle prend ici toute sa dimension d’actrice, en figure maternelle emblématique du club, manipulatrice et garce à souhait. Un rôle aux antipodes des précédents, qui lui a d’ailleurs valu un Golden Globe en 2011.

Certains diront que la violence est le maître mot de cette série. Pourtant, loin des clichés, Kurt Sutter nous livre un scénario riche en rebondissements. C’est ce qui fait l’attachement des fans au club. Et si on ne souhaite certainement pas avoir la vie de ces bikers, les guerres intestines, les rivalités avec les autres gangs et les dénouements souvent malheureux nous font plonger avec délectation dans cet univers si particulier.

Ajoutez à cela une bande son rock de qualité, des finals époustouflants qui font compter les jours jusqu’à la prochaine saison, et le public est accro à SAMCRO ! Pour preuve, la saison 6 est actuellement diffusée aux Etats-Unis.