Ouverture du festival du film israélien

23 mars 2011 Par
La Rédaction
| 1 commentaire

La 11e édition du Festival du Film Israélien s’est ouverte hier soir  au Cinéma des Cinéastes en présence de Monsieur l’Ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal. Le réalisateur Radu Mihaileanu, l’acteur et parrain du festival, Pascal Elbé, ainsi que son président, Charles Zrihen ont également pris la parole devant une salle comble, et qui a pu voir en avant-première le film d’Avi Nesher d’Avi Nesher, « The matchmaker ».

L’Ambassadeur d’Israël a inauguré ce Festival du Film Israélien 2011 dernier. Il  a remercié la ville de Paris, le Cinéma des Cinéastes, le festival qui permet à un 7e art israélien riche et varié d’être montré et plébiscité par un public international. De manière plus générale, Yossi Gal a souligné la place importante des festivals dans la diffusion et le maintien de la diversité des différents cinéma du monde.

Puis les deux parrains de cette 11ème édition, le cinéaste Radu Mihaileanu et l’acteur Pascal Elbé se sont exprimés tour à tour. Ils ont souligné l’incroyable dynamisme du cinéma israélien, mais également l’énergie du cinéma palestinien, produit en partie par Israël. Ces films tournés avec peu de moyens et en peu de temps, sont en effet doués d’une réelle authenticité et d’une vraie force visuelle comme en témoigne déjà cette sélection festivalière projetée du 22 au 29 mars au Cinéma des Cinéastes. Puis Charles Zrihen, Président du festival, a remercié les diverses personnalités et partenariats présents. Il a laissé la place au film qui marque le début de  dix jours d’intenses cinéphilies : The Matchmaker, d’Avi Nesher.

Inspiré par le roman « WhenEagles fly » d’Amir Gutfreund, The Matchmaker raconte l’extraordinaire été 1968 d’un jeune homme à Haifa. de père Roumain survivant de la Shoah et fils unique, le jeune Arik (Tuval Shafir) a seize ans, et une langue bien pendue. La visite d’un ancien camarade de classe roumain de son père, Yankele Bride, bouleverse le quotidien d’Arik. Favorablement impressionné par la manière dont Arik sait mentir, le vieil homme mystérieux l’engage pour l’assister dans son agence matrimoniale. Arik découvre alors la ville basse et sa cour des miracles. Il y a Sylvia (Bat-el Papura), la naine. Avec sa famille de taille aussi petite qu’elle après avoir survécu aux camps,  elle tient un cinéma qui passe exclusivement des comédies romantiques internationale; Sylvia est le cas le plus difficile à traiter pour Yankele Bride qui a du mal à lu trouver un mari. Il y a aussi la partenaire du Matchmaker, Clara (Maya Dagan) qui, elle aussi survivante, en garde des séquelles psychologiques importantes et des images qui la hantent entre deux sessions secrètes de cartes et deux leçons de bienséances pour les fiancés de Yankele. Ce dernier a une conception bien particulière de son métier et n’y gagne pas grand chose si ce n’est la mitzva de réunir deux âmes. Arik enquête pour lui sur plusieurs clients et lui amène le responsable de la bibliothèque (Dror Keren qu’on a vu entres autres dans « les méduses » et « A cinq heures de Paris ») pour que Yankele lui trouve une fiancée. Mais l’intellectuel s’entiche de Clara et lance la police sur les traces du Matchmaker. En parallèle, adolescence et air du temps obligent, Arik connaît ses premiers émois amoureux avec la venue de la sensuelle et américaine cousine de son meilleur ami..

De manière directe et authentique, Avi Nesher (« Time Bomb », « Au bout du monde à gauche »…) adapte le roman d’Amir Gutfreund à l’écran. Il parvient à transmuer Haifa en personnage mystérieux, où le passé européen affleure derrière les émois d’une jeunesse pleine d’énergie et de vie. Porté par une intrigue prenante et d’extraordinaires comédiens, « The Matchmaker » est un joli moment de cinéma.

Le film est à nouveau projeté le 26 mars à 20h au Festival du Film israélien et vous pouvez gagner vos places en jouant à notre jeu-concours.

Coline Crance & Yaël Hirsch

Informations Pratiques


Lieu: Cinéma des Cinéastes, 7 avenue de Clichy, Paris 17e, m° Place de Clichy

Liens: Site du Festival