Nominations exclusivement blanches : ça chauffe à l’Académie des Oscars !

26 janvier 2016 Par Aurélie David | 0 commentaires

Depuis plusieurs jours, la polémique enfle autour des Oscars. Avec des nominés exclusivement blancs, plusieurs stars hollywoodiennes ont exprimé leur colère. La prestigieuse Académie n’a pas tardé à réagir en annonçant de nouvelles mesures.

De Spike Lee à Nathalie Portman, en passant par Georges Clooney, Charlotte Rampling ou Julie Delpy, ces derniers jours de nombreuses personnalités du Cinéma ont réagi durement face aux nominations des Oscars 2016, qui se dérouleront à Los Angeles le 28 février prochain. En effet, aucun acteur/rice ou réalisateur/rice noir/e n’est représenté dans les listes des nominés pour cette année. C’était déjà le cas lors de l’édition précédente en 2015. Lundi 18 janvier, Spike Lee, réalisateur entre autres de Malcom X (1992) ou Inside Man (2006), a donc annoncé qu’il boycotterait la cérémonie, mouvement aussitôt suivie par la femme de Will Smith, Jada Pinkett. « Aux Oscars, les personnes de couleur sont toujours les bien¬ve¬nues pour remettre des récom¬penses, mais nous sommes rare¬ment recon¬nues pour notre talent » a-t-elle posté sur son compte Twitter.

Quelques jours après, ce fut au tour de Lupita Nyong’o de se prononcer sur ces nominations. Honorée en 2014 par l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film Twelve Years A Slave, l’actrice a souligné sa déception suite « au manque de diversité dans les nominations de cette année » et son soutien à « ses collègues qui appellent au changement » sur son compte Instagram. L’acteur Georges Clooney s’est, lui, carrément emporté contre l’Académie en se confiant au magazine américain Variety : « Si on revient dix ans en arrière, l’Académie faisait un meilleur boulot. […] Repensez à combien d’autres Afro-américains étaient nominés. ». Une polémique qui a repris de plus belle lorsque Charlotte Rampling, nominée à l’Oscar de la Meilleure actrice pour 45 years, s’est exprimée sur Europe 1 : « Peut-être que les acteurs noirs ne méritaient pas d’être dans la dernière ligne droite ». Suite aux nombreuses réactions d’internautes, elle s’est ensuite reprise sur la chaîne CBS en expliquant qu’elle regrettait que ses « propos aient été mal interprétés ». Egalement fâchée contre l’Académie des Oscars, l’actrice et réalisatrice française Julie Delpy n’a pas mâché ses mots : « Il y a deux ans, j’ai dit que l’Académie des Oscars était trop fortement composée d’hommes blancs, ce qui est une réalité, et j’ai été réduite en pièces par les médias. […] Parfois, j’aimerais être afro-américain, car personne ne m’attaquerait en retour ». Enfin, Nathalie Portman, invitée au journal télévisé de France 2 dimanche soir, a souligné l’importance de ce débat : « Il faut l’avoir car ça montre quelque chose de très important dans notre société. […] Si on s’intéresse aux minorités, aux femmes, à toutes les personnes qui sont nommées dans les catégories plus techniques, en réalité, il y en a très peu dans chaque catégorie chaque année. »

Quatre mesures décidées à l’unanimité

Suite à ce tollé, les cinquante-et-un membres dirigeants de l’Académie des Oscars se sont réunis pour une réunion extraordinaire afin de prendre de nouvelles mesures. Ainsi a été décidé que les votants ne seraient plus nommés à vie, mais seulement pour un mandat de dix ans. Pour obtenir une nomination à vie, il faut que ces membres justifient d’une ancienneté de trois mandats, d’avoir été honoré d’un Oscar où d’avoir été nommé à un Oscar. Il a également été choisi d’augmenter le nombre de votants de trois nouveaux membres afin de favoriser les représentants de minorités et la gente féminine. Enfin, l’Académie a annoncé la mise en place d’une « campagne ambitieuse et mondiale » afin de recruter des « membres qualifiés représentant une plus grande diversité ». De nouvelles mesures votées à l’unanimité selon Cheryl Boone Isaacs, présidente de l’Académie qui, en tant que femme et Afro-américaine, avait elle-aussi déclaré sa frustration suite à ces nominations dans un communiqué. Espérons donc que les nominations aux Oscars 2017 ouvriront enfin la voie à la diversité.

Visuel : © CC BY 3.0 br.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: