[Mostra 2016, compétition] Brimstone, vengeance sans limite

3 septembre 2016 Par Elie Petit | 0 commentaires

Dans Brimstone, la violence égale l’émotion. La course poursuite, mue par un désir de vengeance illimité et fondé dans une folie meurtrière et sadique fait frémir.

Note de la rédaction :

Brimstone est un thriller-western, course poursuite énigmatique et sans limite, dans l’Ouest Américain de la fin du XIXème siècle. Le Reverend, mu par un désir de vengeance poursuit frénétiquement Liz, une mère de famille muette, jouée par Dakotta Fanning. Dans ce film chapitré, Martin Koolhoven met en scène une violence et une rudesse, crues.

Le film illustre la fausse justice, la punition illégitime, les logiques extrémistes religieuses et les mécanismes de manipulation des gourous. Le sadisme du personnage du Reverend envers la mère innocente est effrayant. Certains moments empruntent au film d’épouvante. On pense aussi au Hateful Eight de Tarantino, l’humour en moins.

Parfois difficile à suivre, Brimstone se révèle être un film construit de manière parfois intéressante. Parfois décevante aussi quand il délaisse ses énigmes narratives ou leurs trouve des explications alambiquées. Il mérite néanmoins d’être vu pour sa force visuelle et ses scènes de prêche et de confrontation, tant physiques que psychiques.

Brimstone de Martin KOOLHOVEN avec Dakota Fanning, Guy Pearce, Emilia Jones, Kit Harington, Carice Van Houten – Pays-Bas/Allemagne/Belgique/France/Royame Uni/Suède – 148’


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: