Les nominations pour les César

25 janvier 2017 Par
Quitterie Puel
| 0 commentaires

Les nommés pour la 42ème cérémonie des César qui se tiendra le 24 février à la Salle Pleyel sont tombés tout à l’heure. « Elle » de Paul Verheoven, Frantz de François Ozon, les Innocentes d’Anne Fontaine, Divines de Houda Benyamina, Ma Loute de Bruno Dumont, Mal de Pierres de Nicole Garcia et Victoria de Justine Triet se disputeront la statuette du meilleur film…

frantz1

Il restait uniquement les résultats des nominations des César pour sacrer Isabelle Huppert : actrice française de l’année. Évidemment on ne connait pas encore le verdict du jury et une nomination ne présume en rien une victoire. Néanmoins, l’actrice française accomplit la prouesse d’avoir été nommée meilleure actrice féminine aux Oscars, aux Césars et aux Golden Globes ( prix remporté) pour son rôle de femme déterminée dans « Elle » de Paul Verhoven, aussi nommé dans la catégorie des meilleurs films. Au total ce film a reçu 11 nominations tout comme Franz de François Ozon, un film en noir et blanc sur la première guerre mondiale. Coté grand favoris, la nomination de « Divines » de Houda Benyamina n’est pas non plus surprenante, cette tragi-comédie sociale a su convaincre le public et la critique en démontrant la réalité d’une cité sans jamais tomber dans le pathos ou le sentimentalisme.

Dans la catégorie des meilleures actrices, les nominées au coté d’Isabelle Huppert sont Marion Cotillard, Virginie Efira, Marina Fois, Sidse Bebett Knudsen et Soko. Coté messieurs, François Cluzet, Gaspard Ulliel, Omar Sy, Pierre Deladonchamps, Nicolas Duvauchelle, Pierre Niney et Fabrice Luchini ont été retenus.

Les nominations promettent donc de belles surprises, on a pourtant quelques regrets. « Reparer les vivants » de Katell Quillévéré n’a reçu qu’une seule nomination pour le meilleur scénario adapté. Ce film pouvait largement prétendre à une domination dans la catégorie des meilleurs films tant la réalisatrice a su détourner une historie de don d’organes en un récit touchant et sensible. « Nocturama » de Bonello est aussi passé à peu près inaperçu. Le public avait boudé le film lors de sa sortie en automne 2016 et les jurys de la cérémonie semblent suivre cette voie. Rappelons que le terrorisme est le thème central, un  sujet bouillant cette année, ce qui explique peut être la réticence du public… Enfin on regrette aussi l’adaptation merveilleuse de Safy Nebbou du livre tout aussi de beau de Sylvain Tesson «  Dans les forets de Sibérie ». Le réalisateur avait su rendre à merveille l’esprit de ce livre, l’ambiance russe sans jamais ennuyer le spectateur. Il faut malheureusement faire des choix et celui ci en a été un.

La cérémonie aura lieu le 24 février à la salle Pleyel, Roman Polanski ayant refusé de présider la cérémonie, le nom du directeur sera diffusé incessamment sous peu.