L’agenda cinéma de la semaine du 6 décembre

6 décembre 2017 Par
Pierre Descamps
| 0 commentaires

Cette semaine avec notre sélection cinéma, vous allez voyager en Iran, explorer le milieu du charbon au Congo, faire un détour dans une ferme du Yorkshire et visiter l’étrange banlieue de Suburbicon. Et si cela ne vous suffit pas, vous pourrez vous envoler en traîneau avec la nouvelle comédie d’Alain Chabat ! Enjoy!

Santa and Cie
Pour entrer avec humour et légèreté dans ce rude mois de Décembre, les studios Gaumont nous proposent un conte de Noël joué, écrit et réalisé par Alain Chabat. Au programme de l’émotion, du rire et un casting 5 étoiles (avec notamment les comédiens du Palmashow David Marsais et Grégoire Ludig, Audrey Tautou, Jean Pierre Bacri). Un film idéal pour partager un moment féerique et drôle en famille.

Un homme intègre
Découvert à l’édition un certain regard cette année à Cannes, le film retrace la noirceur et la dureté d’un homme qui ne souhaite pas se corrompre et qui fuit les arrangements. Cette sombre fable a notamment entrainé une confiscation de passeport et une peine de prison à son réalisateur Mr Mohammad Rasoulouf en Iran. Un film puissant et humaniste qui dépeint un mal universel qui ronge les sociétés depuis la nuit des temps.

Makala
Makala est une plongée en République du Congo, dans la vie d’un travailleur Kabwita Kasongo. Il est ici question de force, de courage et de persévérance pour vendre son charbon et survivre chaque jour. Le réalisateur Emmanuel Gras ne se contente pas de filmer le réel, il le relie aussi à une forme mystique, le personnage principal est en quête initiatique et en pleine construction de lui-même.En contant la réalité de Kabwita, le film interroge nos sociétés modernes et nos rapports face à la culture d’un pays si proche mais pourtant tellement éloigné de l’Occident.

Bienvenue à Suburbicon
Pour sa 6 ème réalisation, Georges Clooney a décidé d’adapter à l’écran un scénario des Frères Coen datant de 1999. A travers la satire de l’Amérique des années 50, le réalisateur étudie la colère du monde actuel et la tourne en dérision en racontant le quotidien apparemment tranquille du couple Lodge (interprété par Matt Damon et Julianne Morre).

Seule la Terre
Avec son premier long-métrage Seule la Terre, Francis Lee nous conte l’histoire d’un couple homosexuel dans le milieu agricole du Yorkshire. Le réalisateur nous captive dans les plaines brumeuses de son enfance, là où les vagues et la cambrousse se mélangent. Sensuel et sensible, le film a été salué par la critique et obtenu le prix de la mise en scène au Festival de Sundance.

Intégrale Cluzot et Hommage à Jean Rochefort à la Cinémathèque de Nice
Du 6 décembre 2017 au 2 janvier 2018, La cinémathèque de Nice rend hommage à deux grands hommes qui ont marqué le cinéma.
Surnommé le « Hitchcock français », Henri-Georges Clouzot partage, avec le maître du suspens, sa fascination pour le « mal » qu’il filme sous toutes ses formes, du mensonge à la trahison, de la manipulation au crime. Une rétrospective de l’intégralité de ses films sera proposée ainsi que la diffusion de 2 remakes de ces oeuvres : L’enfer de Claude Chabrol ainsi que le convoi de la peur de William Friedkin.
Coté acteur, un grand hommage sera attribué à Jean Rochefort, un des comédiens les plus populaires du cinéma français avec 111 films tournés ! 9 de ses films seront projetés.
Pour plus d’information, cliquez ici.