La Rochelle: Virginie Efira, borderline et immense actrice dans « Victoria »

12 juillet 2016 Par Cedric Chaory | 0 commentaires

En clôture du Festival international du film de La Rochelle était diffusé, au terme de 10 jours intenses dédiés au cinéma d’auteur, la comédie Victoria qui avait déjà fait les délices de l’ouverture de la Semaine de la critique à Cannes. 1h40 d’éclats de rires non-stop !

victoria-justine-triet

Virginie Efira, jusqu’alors très bonne comédienne dans des films moyens trouve avec Victoria, deuxième long-métrage de Justine Triet, un rôle à sa (dé)mesure. Soit une chronique d’une femme au bord de la crise de nerfs au rythme haletant et à l’humour dévastateur.

De prime abord, Victoria Spik a tout pour elle. La beauté d’une quadragénaire épanouie, deux petites filles rieuses, un bel (mais bordélique) appartement parisien, une carrière enviée de ténor du barreau. Mais en grattant bien, le vernis du tableau craque de tout bord : son baby-sitter la lâche, son ex la harcèle, ses histoires de cul négociées sur Tinder tournent au fiasco. Et pour couronner le tout : son meilleur ami (Melvil Poupaud), soupçonné d’avoir poignardé sa femme lors d’un mariage lui fait une demande anti-déontologique : le défendre. Dès lors sous le regard de son clairvoyant homme au pair (Vincent Lacoste parfait), elle voit sombrer toujours un peu plus sa vie, alignant galères sur galères jusqu’au burn-out.

Comédie burlesque à la Billy Wilder ou Blake Edwards, Victoria redore en 1h40 le blason de la comédie française qui traîne depuis des décennies une réputation, disons le clairement, pourrie. Ici elle entre dans la contemporanéité, le 3.0. Le ridicule de notre époque hyper-connecté, de son narcissisme, de ses névroses, tout y est et c’est un peu  l’Ultra moderne solitude de Souchon en mode screwballcomedy.

De l’humour balourd, de la vanne subtile, du burlesque (spéciale dédicace aux dalmatien, au chimpanzé et au lapin !), c’est un festival pour nos neurones et nos zygomatiques. Épatante que cette Victoria, assurément la comédie de l’année !

Cédric Chaory (correspondant Festival international du film de La Rochelle)

Victoria de Justine Triet. Avec Virginie Efira, Vincent Lacoste, Melvil Poupaud, Laurent Poitrenaux. Sortie le 14 septembre 2016.

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: