La Rochelle fête le cinéma

27 juin 2008 Par admin | 0 commentaires

Du 27 juin au 7 juillet la ville de la Rochelle accueille la 36e édition du Festival international de cinéma. Particularité de cette manifestation: l’absence assumée de compétition.

La 36e édition du Festival international de cinéma de La Rochelle propose aux spectateurs de nombreux films inédits en France, ainsi que des rétrospectives du monde entier. Il se terminera le 7 juillet par une nuit blanche en compagnie de l’actrice Marlene Dietrich.

L’an dernier, le Festival avait accueilli plus de 80.000 spectateurs, séduits par l’idée d’un festival de cinéma excluant toute compétition.

Au programme cette année, près de 200 films, dont 150 long-métrages, répartis en plusieurs catégories: hommages aux invités d’honneur, découvertes de jeunes réalisateurs, rétrospectives, films rares, avant-premières, ainsi qu’un éclairage sur le cinéma québécois à l’occasion le 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec.

Sont invités pour des « hommages« , la réalisatrice franco-libanaise Danielle Arbid (« Dans les champs de bataille« ), le photographe Raymond Depardon, le réalisateur allemand Werner Herzog (« Aguirre, la colère de Dieu« ), le Britannique Mike Leigh (« Secrets et Mensonges« ) et les Stévenins: le père Jean-François et ses quatre enfants: Sagamore, Robinson, Salomé et Pierre.

La catégorie « découvertes » mettra à l’honneur le cinéma belge francophone, avec la présence de nombreux jeunes réalisateurs présentés comme successeurs des frères Dardenne. Quant à la chapitre des avants-premières, il verra notamment la projection du nouveau film de Philippe Garrel « la frontière de l’aube« , avec Laura Smet et Louis Garrel.

Comme tous les ans, le Festival se clôturera par une nuit blanche en compagnie de Marlene Dietrich dont 5 films seront projetés sur grand écran: « l’Ange bleu« , « Coeurs brûlés« , « Ange« , « l’impératrice rouge » et « l’Ange des maudits« .

Plus d’informations au 05 46 52 28 96 ou sur le site Internet du Festival


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: