Sortie DVD : Clara Sheller, une série qui nous réjouit !

21 décembre 2008 Par Anne Laure | 0 commentaires

Clara Sheller

Clara Sheller, alias Zoé Félix, jeune trentenaire aux tenues acidulées, met apparemment le monde à ses pieds d’un battement de cils : boss, mecs, meilleurs amis rien ne lui résiste ! pas même le téléspectateur qui ne peut qu’être… instantanément séduit.

Une héroïne qui se veut de « notre temps » et dont on rêve tout d’abord de voler la vie !! Jeune journaliste choyée par son patron malgré sa délicieuse fumisterie, Clara Sheller refuse obstinément de grandir, travailler, se ranger mais aussi et surtout de construire, en l’occurrence de faire un enfant avec le beau François Vincentelli, son mec depuis déjà trois ans. Multipliant les mensonges, l’héroïne se fait plus ou moins pardonner grâce aux conseils avisés de son meilleur ami homosexuel et voisin du dessus, Patrick Mille, jusqu’à ce que cette enfant de la balle ne se confronte peu à peu aux réalités.

Une série qui réjouit par son dynamisme, mais aussi par sa véracité… Cette tragi-comédie qui, sur un ton apparemment léger aborde divers sujets sensibles : la maternité, la maladie, l’homosexualité est servie par une équipe d’acteurs hétéroclite et trans-générationnelle allant de Cécile Cassel et Patrick Mille à Anny Duperey, Charlotte de Turckheim et Bernard le Coq qui vous sont, dès les premières secondes familiers. Les acteurs jouent vrai ce que l’on ne peut que prêter à leur évidente complicité hors champ qui transparaît tout au long des six épisodes de la saison 2 de Clara Sheller mais aussi dans les deux making off que le DVD propose. La bande son, plus qu’entraînante, va de Mirwais à Blondie en passant par Lily Allen ou Goldfrapp accompagne et donne le relief, le peps et l’énergie à une série qui, n’en manque définitivement pas !

clara shellerQue trouver sur les deux DVD de la saison 2 de Clara Sheller ? L’intégrale des 6 épisodes de 52 min de la série suivis des « petits secrets de Clara », au total 2 making off et 2 galeries photos : l’une du tournage et l’autre en studio.

Objectif accompli pour la productrice Joëy Farey qui voulait « amuser, distraire, questionner ». Clara Sheller, un bon moment de détente mais aussi d’émotion ou la leçon d’une petite fille gâtée qui, après avoir grandi à son rythme finira, par trouver les clefs de la maturité

Anne laure Henault


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: