Dvd : Taking off, de Milos Forman

28 février 2011 Par
Yaël Hirsch
| 1 commentaire

Ressorti sur nos grands écrans l’été dernier (voir notre critique), le premier film américain du réalisateur tchèque des « Amours d’une Blonde » et de « ‘Amadeus » sera disponible le 23 mars en dvd chez Carlotta. En plus du film, absolument fascinant sur les rapports entre générations au début des années 1970, cette édition remet le tournage dans son incroyable contexte à travers des interviews de Forman et de son co-scénariste : Jean-Claude carrière.

New-York, 1971, une jeune-fille d’un peu plus de 15 ans fugue pour se rendre à une audition. Elle repasse par chez elle, puis devant les admonestations de ses parents disparaît pour plusieurs semaines. Partis à sa recherche,  ces derniers découvrent tout un monde jeune que le charme discret de leur bourgeoisie ne les laissait pas soupçonner… Déboussolé, il rejoignent une étrange associations de parents de fugueurs, qui s’appliquent à retrouver les jeunes ouailles perdues, mais aussi à mieux les comprendre, quitte, comme eux à fumer un peu de marijuana…

Portrait grinçant d’un New-York au moment même où culmine et commence à mourir le mouvement hippie, « Taking off » grime aussi bien les parents engoncés dans leurs chansons de Cole Porter que les jeunes cachés derrière leurs touffes de cheveux et dont l’anticonformisme est entrain d’être récupéré par les institutions. Rien ni personne n’est épargné dans cette société où le New-Age passe les pores des générations : les parents s’encanaillent tandis que les jeunes chantent leur désir de gloire pour la gloire sans jamais vraiment exprimer un idéal fixe, le long d’une gigantesque audition. L’œil acéré de Forman capture une époque fuyante tandis-que les dialogues et les silences précis co-écrits par Jean-Claude Carrière donnent le mesure de l’incompréhension.  Les documents que proposent le  dvd permettent de comprendre les circonstance exceptionnelles de son tournage : Forman a obtenu la permission de filmer aux Etats-Unis mais quand il arrive en 1967 à NYC, les mouvements anti-guerre du Vietnam sont bien trop intense pour laisser la place à l’écriture du scenario. Forman décide alors de se rendre à paris pour écrire, mais tombe … en plein Mai 68. Il propose alors à Jean-Claude Carrière de l’accompagner dans la ville la plus calme du monde pour se mettre au travail : Prague… à l’été 1968! Finalement écrit en 1970, le scenario de Taking Off rend bien compte des désillusions qui ont suivi ces  mouvement politiques trépidants. Taking Off a la doubel qualité d’être un grand film et un  document rare et fragile. A se procurer dès le 23 mars.


« Taking off », de Milos Forman, avec Lynn Carlin , Larry Tyne, Linnea Heacock, USA, 1971, 92 min, VO / VOST, 24.99 euros. Sortie le 23 mars 2011.

Informations Pratiques


Liens: Commander le film, ici