Dvd : Incendiary, avec Michelle Williams et Ewan McGreggor

24 janvier 2011 Par
Yaël Hirsch
| 1 commentaire

Sharon Maguire, la réalisatrice de « Bridget Jones » (I) réunit la jolie blonde de « Brokeback  Mountain » et le dandy de « Trainspotting » dans un film very british qui a beaucoup fait parler de lui car la belle Michelle y montre ses seins. Une adaptation touchante du livre de Chris Cleave où une mère perd sa famille dans un attentat terroriste. Le film est porté par d’excellents acteurs, mais desservi par des dialogues en deçà du reste.

Dans le east-end londonien, le foot est une religion. Une mère de famille (Michelle Williams) laisse son mari et son fils de quatre ans assister à un match. Elle rentre chez elle avec son amant (Ewan McGreggor) et assiste en direct à la télévision à l’attentat qui fait plus de mille morts dans le stade. Le deuil impossible de cette femme est encore compliqué par les deux hommes qui tentent de la soutenir : son amant et le chef de son mari, Terence, qui dirige les équipes de prévention des bombes londoniennes mais n’a pas réussi à sauver la famille de l’héroïne.

Michelle Williams prouve encore une fois que Dawson est bien derrière elle et qu’elle peut aussi jouer – dans un parfait accent populaire londonien – une mère de famille un peu sexy et vulgaire, avant de s’effondrer. Suggérant efficacement la culpabilité, le déni et la colère, c’est vraiment elle qui porte le film, toujours juste et émouvante. En face Ewan McGreggor est beau et inquiet. Un joli film qui aurait pu être vraiment fort si les dialogues avaient été à la hauteur des comédiens.

INTERVIEW DE LA REALISATRICE SHARON MAGUIRE
INTERVIEW DES PRODUCTEURS : ANAND TUCKER ET ANDY PATERSON
INTERVIEW DU ROMANCIER CHRIS CLEAVE
INTERVIEW DES COMÉDIENS : MICHELLE WILLIAMS, EWAN MCGREGOR ET MATTHEW MACFADYEN

Incendiary, de Sharon Maguire avec Michelle Williams, Ewan McGreggor, Nicholas Gleaves, Matthew Macfadyen, Grande-Bretagne, 96 min, aventi, 14.99 euros, sortie le 18 janvier 2011.

Dvd : Incendiary, avec Michelle Williams et Ewan McGreggor