[Critique] « The Captain », réussite toute en atmosphère et en tension

18 février 2018 Par
Geoffrey Nabavian
| 0 commentaires

Très loin des blockbusters américains, le réalisateur Robert Schwentke révèle son talent en plongeant dans la toute fin de la Seconde Guerre mondiale, à l’époque des désertions en masse des soldats allemands. Pour une reconstitution des sinistres faits d’armes de Willi Herold. The Captain – l’Usurpateur est un film dans lequel chaque parti-pris sert quelque chose, et où le cinéaste fait montre d’une maîtrise technique étonnante, qui parle aux sens.