[Critique] «Les Conquérantes»: je m’appelle femme et je t’emm**de

23 octobre 2017 Par
Sarah Reiffers
| 0 commentaires

Après un premier long-métrage méconnu en France (Traumaland (2013)), la réalisatrice suisse Petra Biondina Volpe a choisi de porter la cause des femmes à l’écran. Son Les Conquérantes est un film nécessaire et engagé, un hommage réussi à ces générations de femmes suisses qui, pendant plus d’une centaine d’années, ont mené un combat malheureusement encore d’actualité.