Générique de fin pour Claude-Jean Philippe.

12 septembre 2016 Par David Rofé-Sarfati | 1 commentaire

Claude-Jean Philippe, né Claude Nahon, figure emblématique de la cinéphilie, Claude-Jean Philippe a animé le Ciné-club sur France 2 jusqu’en 1994 et produit une émission sur France Culture pendant près de 20 ans

claudejeanphilippe

Claude-Jean Philippe, certainement l’une des figures les plus marquantes de la cinéphilie française, est mort ce dimanche 11 septembre 2016, à l’âge de 83 ans, a annoncé sa famille. Né dans une famille juive d’instituteurs, Claude-Jean Philippe perd la nationalité française en 40, est retiré de l’école communale pour être placé en école israélite et entre dans le Centre d’expression et théâtre La Baraque de Casablanca.

Il fut un infatigable passeur; aux commandes du Ciné-club  entre 1971 et 1994, il a présenté plus de 1000 films. Il animait aussi des rencontres à L’Arlequin salle de cinéma du 6eme arrondissement, anciennement Cosmos.

Combien de générations d’adolescents et de parents lui doivent leur amour du cinéma, combien associent encore aujourd’hui leur amour du cinéma avec son generique qui succédait à Apostrophe de Bernard Pivot.

« À la radio, sur France Culture, au cinéma parisien de l’Arlequin pour son rendez-vous du dimanche matin, celui qui disait avoir une vocation de spectateur a nourri et façonné, grâce à son talent de grand passeur, la passion française pour le cinéma », a déclaré la ministre de la Culture Audrey Azoulay.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. Ping : France 2 Il était l'âme du « Ciné-Club » - Mes Actus

Laissez un commentaire: