« Carré 35 », documentaire intimiste sobre et subtil [Cannes 2017, Hors Compétition]

22 mai 2017 Par
Geoffrey Nabavian
| 0 commentaires

De façon très, très sobre, et sans rage ni empressement, Éric Caravaca branche sa caméra à la première personne, et fait le point sur un décès dans sa famille, longtemps passé sous silence. Il brasse des thèmes, et émeut pas mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *