Cannes 2017 : l’annonce de la sélection

13 avril 2017 Par
Geoffrey Nabavian
| 0 commentaires

En cette année 2017, la 70e édition du Festival de Cannes vient appeler quelques heureux artistes à lui rendre visite. La liste de ceux qui auront l’honneur de dévoiler leurs dernières œuvres dans la Compétition, dans la section Un certain regard, et au sein des projections Hors compétition, a été dévoilée en cette matinée.

festival-cannes-2017-annonce-selection-officielle-competition-70-ansCannes 2017, ou la 70e édition du grand festival de cinéma, véritable vivier de talents. Du 17 au 28 mai prochains, la création cinématographique internationale sera à la fête dans toutes les têtes. Au jour d’aujourd’hui, les noms des neuf films concourant cette année au sein de la section Courts-métrages, ainsi que ceux des seize films courts de la section Cinéfondation, tournés par les étudiants d’écoles de cinéma internationales, sont connus. Et c’est le réalisateur roumain Cristian Mungiu qui présidera le jury chargé de décerner l’ensemble des prix aux vainqueurs. On a connaissance, également, du nom de la Présidente du jury chargé de remettre la Caméra d’or, prix du premier film : l’actrice Sandrine Kiberlain.

Donc, en ce jeudi 13 avril 2017, ce sont Pierre Lescure, Président du Festival, et Thierry Frémaux, Délégué Général de la manifestation, qui nous ont livré les noms des œuvres concourant dans la Compétition 2017 – présidée par le réalisateur espagnol Pedro Almodóvar – ainsi que dans la section Un certain regard, et au sein de la catégorie Hors compétition. On rappelle que la Palme d’or, récompense suprême de la Compétition, occupe, un peu, chaque année, dix jours durant, toutes les têtes…

Cette année, au sein de la Compétition, on apprécie en tout cas les sujets traités, originaux, ou la présence de réalisateurs pas vus tant que ça au Festival lors des dernières éditions, tels Robin Campillo, Jacques Doillon, Noah Baumbach, Benny et Josh Safdie… On attend de voir Diane Kruger jouer aux côtés du grand Ulrich Tukur dans le film en langue allemande In the fade (titre anglais provisoire, bien sûr). Ou de découvrir les nouvelles œuvres des géniaux Kornél Mundruczó ou Andreï Zviaguintsev. Ou le rire selon Michael Haneke. On est heureux, aussi, de trouver une production Netflix au sein de cette Compétition : Okja, et son casting en partie américain, dirigé par le grand Bong Joon-ho. Avec la présence d’épisodes de séries, en projections très spéciales, ce film prouve la volonté de Cannes de s’adapter aux tendances actuelles, et de reconnaître tous les cinémas… Très content, aussi, que l’ami Joaquin Phoenix fasse partie des invités. Bon, comme en 2015, les films concourant pour la Palme auront des durées n’excédant pas trop deux heures. A l’exception d’Une femme douce, et de sa durée de 2h40… Et on note que Colin Farrell et Nicole Kidman seront dans plusieurs films : Les Proies, The killing of a sacred deer… Et, pour Nicole, le Hors compétition How to talk to girls at parties, où elle partagera l’affiche avec une autre actrice des Proies, la toute jeune Elle Fanning. Bon, on sait que chez Yorgos Lanthimos, Colin peut être très bon.

Restent à savoir quels seront les membres qui composeront les jurys de ces sélections. Et pour les sections Quinzaine des réalisateurs, et Semaine internationale de la critique, les sélections demeurent à suivre… On imagine d’avance aussi, pour cette 70e édition, que quelques événements spéciaux à grand spectacle seront prévus. A voir peut-être le 17 mai, lors de la Cérémonie d’ouverture du Festival, dont Monica Bellucci sera la maîtresse… On a nos attentes, d’emblée, et on reste ouverts à toutes les surprises. Du moment que la prise de risque est là…

*La liste des films concourant dans la Compétition 2017 :
120 battements par minute, de Robin Campillo (France). [un film sur Act Up, par le réalisateur des Revenants, le film à l’origine de la série, sorti en 2004]
Rodin, de Jacques Doillon (France). [avec Vincent Lindon]
Le Redoutable, de Michel Hazanavicius (France). [film sur Jean-Luc Godard période fin des années 60, avec Louis Garrel pour jouer le maître]
L’Amant double, de François Ozon (France).
The Meyerowitz Stories, de Noah Baumbach (Etats-Unis). [avec Ben Stiller, Adam Sandler, Dustin Hoffman…]
Les Proies, de Sofia Coppola (Etats-Unis).
Wonderstruck, de Todd Haynes (Etats-Unis).
Good Time, de Benny et Josh Safdie (Etats-Unis).
In the fade, de Fatih Akin (Allemagne).
Jupiter’s Moon, de Kornél Mundruczó (Hongrie).
Loveless, d’Andreï Zviaguintsev (Russie).
Radiance, de Naomi Kawase (Japon).
The day after, d’Hong Sang-soo (Corée du Sud).
Happy End, de Michael Haneke (France/Autriche). [avec Jean-Louis Trintignant, et Isabelle Huppert]
The killing of a sacred deer, de Yorgos Lanthimos (Etats-Unis/Grèce).
Okja, de Bong Joon-ho (Etats-Unis/Corée du Sud).
You were never really here, de Lynne Ramsay (Grande-Bretagne/Etats-Unis). [avec Joaquin Phoenix]
Une femme douce, de Sergei Loznitsa (Ukraine/Russie).

*La liste des films présentés Hors compétition :
-LE FILM D’OUVERTURE DU FESTIVAL : Les Fantômes d’Ismaël, d’Arnaud Desplechin (France). [avec le compère Mathieu Amalric, et Marion Cotillard entre autres]
How to talk to girls at parties, de John Cameron Mitchell (Etats-Unis).
Blade of the immortal, de Takashi Miike (Japon).
Visages, villages, co-réalisé par Agnès Varda et JR (France) (Documentaire).
12 jours, de Raymond Depardon (France) (Documentaire). (En séance spéciale).
Napalm, de Claude Lanzmann (France) (Documentaire). (En séance spéciale). [un documentaire sur un voyage de Lanzmann en Corée du Nord]
An inconvenient sequel, de Bonni Cohen et Jon Shenk (Etats-Unis) (Documentaire). (En séance spéciale). [avec Al Gore]
Promised land, d’Eugene Jarecki (Etats-Unis) (Documentaire). (En séance spéciale). [film documentaire sur l’évolution d’Elvis Presley]
Sea sorrow, réalisé par Vanessa Redgrave (Grande-Bretagne) (Documentaire). (En séance spéciale).
Demons in Paradise, de Jude Ratman (Etats-Unis). (En séance spéciale).
They, d’Anahita Ghazvinizadeh (Iran). (En séance spéciale).
Clair’s camera, d’Hong Sang-soo (France/Corée du Sud). (En séance spéciale). [un petit film tourné dans les rues de Cannes, avec Isabelle Huppert]
The merciless, de Byun Sung-hyun (Corée du Sud). (En séance de minuit).
The villainess, de Jung Byung-gil (Corée du Sud). (En séance de minuit).
Prayer before dawn, de Jean-Stéphane Sauvaire (France/Etats-Unis). (En séance de minuit). [un film tendu sur une prison thaïlandaise]

*La liste des films de la section Un certain regard :
Visible en cliquant ici.

Plus quelques Evénements spéciaux, à l’occasion du 70e anniversaire du Festival :
-Des séries ! La projection de l’intégrale de Top of the lake, Saison 2. Série conçue en partie par Jane Campion. Et la projection de deux épisodes de Twin Peaks, la nouvelle saison. Série conçue en très grande partie par David Lynch.
-Un film expérimental d’Abbas Kiarostami, projeté à titre posthume : 24 frames.
-Et un court-métrage de 17 minutes réalisé par une star désormais indispensable au Festival, Kristen Stewart ! Le titre : Come swim.

Et enfin…
La projection d’un court-métrage tourné en réalité virtuelle, avec port de casques sur yeux et oreilles obligatoire donc ! Et avec un signataire de marque : Alejandro González Iñárritu. Le titre : Carne y arena.

**

Credits Visuels : Bronx (Paris). Photo : Claudia Cardinale © Archivio Cameraphoto Epoche/Getty Images