[Cannes 2016] Les sélections de la Quinzaine et de la Semaine dévoilées

19 avril 2016 Par Hugo Saadi | 0 commentaires

C’est avec émotion qu’Edouard Waintrop a révélé la sélection des films présents à la Quinzaine des Réalisateurs 2016. Le délégué général a en effet, rendu hommage à Ronit Elkabetz, actrice, réalisatrice et ambassadrice du cinéma israélien, décédée ce matin à l’âge de 51 ans des suites d’un cancer. Elle était passée il y a deux ans à Cannes, à la Quinzaine avec le très fort Le Procès de Vivianne Amsalem.

Cette nouvelle sélection s’annonce très politique et les réalisateurs français sont nombreux. Des premiers films, des documentaires, des films d’animation et des films de réalisateurs renommés forment donc les rangs de la sélection 2016 qui ne compte que 18 films. Une raison à cela : les mesures de sécurité et fouilles des sacs qui vont faire perdre 17h durant la quinzaine, soit 4 films, annonce Edouard Waintrop.

Sans plus attendre la sélection :

Film d’ouverture : Fais de beaux rêves de Marco Bellochio

Divines de Houda Benyamina (premier film) « Un film sur la banlieue avec une énergie colossale et des actrices extraordinaires » E.W

L’économie du couple de Joachim Lafosse avec Bérenice Bejo.

L’effet Aquatique de Solveig Anspach. Un film qui aura des allures d’hommage puisque la réalisatrice française est décédée l’été dernier.

Fiore de Claudio Giovannesi

La pazza Gioia de Paolo Virzi. « Un Thelma et Louise dans un hôpital psychiatrique » E.W

Ma vie de courgette de Claude Barras. (premier film / film d’animation)

Mean Dreams, un polar de Nathan Morlando

Mercenaire de Sacha Wolff. Un premier film qui parle de sport (rugby) ainsi que des rapports coloniaux !

Neruda de Pablo Larrain. Après Tony Manero et No, le réalisateur chilien revient pour la 3ème fois à la Quinzaine. Gael Garcia Bernal sera encore de la partie.

Poesia sin fin de Alejandro Jodorowsky. « La suite de la Danza de la Realidad

Raman Raghav 2.0 de Anurag Kashyap. »Un pur Mumbaï noir, genre indien de film policier très baroque ».

Risk de Laura Poitras. Après son documentaire Citizenfour sur Edward Snowden auréolé d’un oscar, l’américaine revient avec un nouveau documentaire tout aussi politique centré sur Julian Assange.

Tour de France de Rachid Djaïdani avec Gérard Depardieu.

Two lovers and a Bear de Kim Nguyen. « Une histoire d’amour dans le grand Nord assez fantastique »

Les vies de Thérèse de Sébatsien Lifshitz. Un court documentaire de 55 minutes qui se veut très politique retraçant la vie d’une militante féministe.

Wolf and Sheep de Shahrbanoo Sadat (premier film)

Film de clôture : Dog eat dog de Paul Schrader, le scénariste de Martin Scorsese revient avec Nicolas Cage et Willem Dafoe au casting.

 

Du côté de la Semaine de la Critique, on retrouvera 7 films :

– Albüm de Mehmet Can Mertoglu (Turquie)

– Diamond island de Davy Chou (Cambodge/France)

– Grave de Julia Ducour­nau (France)

– Mimo­sas d’Oliver Laxe (Espagne)

– Shavua ve yom (One week and a day) d’Asaph Polonsky (Israël)

– Tramon­tane de Vatche Boul­ghourjian (Liban)

– A Yellow bird de K. Raja­go­pal (Singa­pour)


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: