[BERLINALE] Dans « Trois jours à Quiberon », une Romy Schneider intime et bouleversante

21 février 2018 Par
William Meignan
| 0 commentaires

Avec son film Trois jours à Quiberon, Emily Atef nous offre une magnifique plongée, entre fiction et documentaire, dans un moment de vie d’une Romy Schneider torturée. Porté par une sublime Marie Bäumer, ce film nous fait plonger dans un univers intime et touchant à la lumière d’un soleil breton au beau fixe. Il est difficile d’imaginer que ce film reparte les mains vides de Berlin.