[BERLINALE] Gus van Sant, Pattinson, Padilha, Huppert, du bling-bling pour une Berlinale à bout de souffle

23 février 2018 Par
Samuel Petit
| 0 commentaires

Alors que la fin du festival se rapproche, la sélection peine à convaincre, plus encore à proposer des films à la hauteur de l’ambition de la Berlinale. Le film du Mexicain, Alonso Ruizpalacios présenté ce matin à la presse, ne déroge pas à la règle et donne raison aux critiques exprimées les semaines passées contre la direction et les choix artistiques du festival. L’ennui profond du public du Berlinale Palast ce matin lors de la projection nous a encouragé la présente tribune !