Au menu de la Mostra de Venise

3 septembre 2008 Par loic | 1 commentaire

Depuis le 27 août et jusqu’au 6 septembre, Venise est la scène d’un des plus prestigieux festivals internationaux de cinéma. Cette année, la Mostra a été ouverte par les frères Coen et leur dernier film, Burn after reading, avec George Clooney et Brad Pitt. Le jury de cette 65è édition est présidé par le réalisateur Wim Wenders.

En compétition, assez peu de grands noms du cinéma comme cela a été le cas au Festival de Cannes cette année. Nous retrouvons Darren Aronofsky, avec son film The Wrestler, qui sera peut-être davantage inspiré que son précédent The Fountain. Rachel Getting Married de Jonathan Demme (réalisateur du Silence des Agneaux) est particulièrement attendu. Takeshi Kitano présente Achilles and the tortoises. Depuis quelques années, le cinéaste japonais est très prolifique en terme de quantité mais on se demande où est passé la poésie de Hana-Bi, pourtant pas si vieux. Hayao Miyazaki est également en compétition avec Ponyo and the cliff by the sea. Enfin, Barbet Schroeder présente Inju, la bête dans l’ombre qui a l’air d’être bien lisse à côté de son dernier documentaire, L’Avocat de la terreur.

Hors compétition, on retrouve quelques films susceptibles  d’être des perles. En effet, la compétition ne permet pas toujours d’intégrer des films trop marginaux, inclassables mais qui surpassent parfois largement en qualité et en imagination les grands gagnants du Festival. Cette année, Claire Denis présente 35 Rhums, Abbas Kiarostami Shirin (avec Juliette Binoche), Agnès Varda Les Plages d’Agnès et Jia Zhang-Ke un court-métrage de 19 minutes, Cry Me A River. Il est très étonnant que ces grands noms ne participent pas à la compétition. D’autant que Claire Denis et Abbas Kiarostami sont des cinéastes qui ne cessent d’évoluer et de grandir avec leurs films.

Le Festival rendra hommage au réalisateur égyptien Youssef Chahine, décédé au mois de juillet dernier et décernera au Lion d’Honneur à Ermanno Olmi, pour l’ensemble de son oeuvre.

Si les festivals internationaux de cinéma les plus intéressants sont Cannes, Venise et Berlin, l’importance de chacun d’eux varie en fonction de la sélection annuelle. Cette année, Cannes semble avoir eu l’ascendant en accueillant des films très attendus et de grands cinéastes (Eastwood, Wenders, Soderbergh, Garrel, …) De son côté, la Mostra de Venise fait mine de mettre les grands noms « au placard », hors de la compétition. Claire Denis, Varda et Kiarostami auraient sans doute mérité plus d’attention. Nous attendons en tout cas leurs films avec impatience et serons particulièrement attentifs au Palmarès de cette 65è Mostra, le 6 septembre.

Le palmarès sera publié et commenté sur ce site le 8 septembre.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. Ping : Au menu de la Mostra de Venise

Laissez un commentaire: