« Pour le Réconfort » : Vincent Macaigne et la caméra-pansement

11 octobre 2017 Par
Simon Gerard
| 0 commentaires

Pour le réconfort, qui sortira en salles le 25 octobre, est un film brut et théâtral — un peu comme son réalisateur. Il ne faut pas se fier au peu d’espoir qui se dégage de l’intrigue tchekhovienne du film : Pour le réconfort revêt une forme bien spécifique d’optimisme qui nait hors de la fiction, et fait la part belle à la création artistique. L’incertitude, l’incompréhension, la colère, la haine… Aussi négatifs soient-ils, ces sentiments servent une œuvre aussi rassurante et chaleureuse dans sa forme que dans ses conditions de création.