« Nos Patriotes »: Hommage sincère, nécessaire mais didactique à un grand Résistant sénégalais

11 juin 2017 Par
Gregory Marouze
| 0 commentaires

Cette semaine, parmi les sorties ciné de la semaine, Toute La Culture s’intéresse à Nos Patriotes. Pour ce troisième long-métrage, Gabriel Le Bomin continue d’aborder une thématique qui semble l’obsédé depuis des années : les hommes dans la guerre et face à son absurdité. Interprété par Marc Zinga – vu dans le film de Abd Al Malik : Qu’Allah bénisse la France -, Pierre Deladonchamps, Alexandra Lamy et Louane Emera, Nos Patriotes fait le portrait de l’un de ces tirailleurs sénégalais, qui ont tant fait pour la France…

nos-patriotes-1

On se souvient de Gabriel Le Bomin pour un beau film, Les fragments d’Antonin (2006), qui revenait sur les blessures psychiques des soldats après la première Guerre Mondiale. Le film, s’il ne fut pas un immense succès populaire, a marqué. Au point d’obtenir une nomination pour le César du Meilleur Premier Film et une autre pour Le Prix Louis-Delluc.

A n’en point douter, Le Bomin est un auteur. Dans le sens où il a des obsessions qui le travaillent au corps. Après avoir étudié le cinéma en Italie, il intègre le service cinématographique des armées. Il va y réaliser des documentaires et, surtout, découvrir de nombreuses images d’archives de guerres.

On peut y voir la naissance de son obsession pour des thèmes durs et forts : la guerre, les hommes en temps de guerre, les séquelles physiques et psychologiques, les notions de lâcheté et de courage, la trahison, l’altérité, …

nos-patriotes-3

Le Bomin va notamment réaliser des documentaires consacrés à la collaboration, à la guerre d’Algérie pour la télévision et, même, signer des épisodes de la série à succès de France 3 : Un Village français.

Après une incursion peu convaincante dans le thriller avec Insoupçonnable (2009), Le Bomin revient aujourd’hui au cinéma à ses thèmes de prédilection avec Nos Patriotes. Il y dresse le portrait de Addi Ba, un jeune tirailleur sénégalais qui devint Résistant, et auquel la France ne rendit hommage qu’en 2003.

Nos Patriotes impressionne par la qualité de l’interprétation de Marc Zinga. Il joue Addi Ba avec une belle et forte conviction. Précis, humble, ne cabotinant jamais, Zinga se montre autant à l’aise dans les scènes psychologiques, que lors des « moments de bravoure » où son personnage doit passer à l’action. La reconstitution historique est très soignée. Les petits détails qui font que l’on croit à un film d’époque ne sont pas sacrifiés. Décors, costumes, figurants sont méticuleusement choisis et donc, crédibles.

nos-patriotes-4

Le script, hélas, n’est pas sans défauts : on a l’impression que Le Bomin compose entre le film qu’il veut faire et un autre sans doute plus commercial. La musique est trop présente, illustrative, parfois grandiloquente.

La distribution est par trop hétérogène. Si Zinga, Deladonchamps, Alexandra Lamy, Astrid Whettnall sont impeccables, on a un peu de mal à se faire au choix de Louane Emera. Elle est souvent en décalage avec un personnage trop costaud pour ses frêles épaules d’actrice encore débutante.

Le Bomin semble ne pas toujours croire à la force de son histoire, le poids de l’Histoire, et sacrifie trop aux scènes d’action – certes soignées – mais inutilement démonstratives. Le film se montre trop didactique.

nos-patriotes-5

Cependant il ne faut pas « jeter le bébé avec l’eau du bain ». Si on a trop l’impression que Nos Patriotes cherche un équilibre entre « cinéma grand public » et  « d’auteur » (notions aujourd’hui totalement galvaudées et floues, il est vrai), Le Bomin a le mérite de s’intéresser à un sujet adulte rendant hommage à ces africains courageux, héroïques, envers lesquels la France se montre encore trop peu reconnaissante.

On sait gré à des cinéastes comme Gabriel Le Bomin de nous confronter à notre Histoire. Le cinéma fait œuvre de salubrité publique quand il rappelle aux racistes, partis extrémistes de tous poils, que les petits enfants et arrières petits enfants de ces étrangers, qu’ils haïssent, se sont sacrifiés pour la France.

Grégory Marouzé

Nos Patriotes de Gabriel Le Bomin

Avec Marc ZINGA Alexandra LAMY Louane EMERA Pierre DELADONCHAMPS Astrid WHETTNALL, …

Scénario: Gabriel LE BOMIN

Scénario librement adapté du roman Le Terroriste Noir de Tierno MONENEMBO
paru aux Editions du Seuil / Editions Points

Image: Jean-Marie DREUJOU

Montage: Bertrand COLLARD

Son: Ivan DUMAS

Musique: Fabian RÖMER

Date de sortie : 14 juin 2017

Durée : 1h47mn

Visuels: © Paname Distribution

Synopsis : Après la défaite française de l’été 1940, Addi Ba, un jeune tirailleur sénégalais s’évade et se cache dans les Vosges. Aidé par certains villageois, il obtient des faux papiers qui lui permettent de vivre au grand jour. Repéré par ceux qui cherchent à agir contre l’occupant et qui ne se nomment pas encore « résistants », il participe à la fondation du premier « maquis » de la région.