Les sorties cinéma de la semaine du 31 mai

31 mai 2017 Par
Eloise Sibony
| 0 commentaires

Cette semaine au cinéma, il est possible de redécouvrir des classiques ou de faire la découverte de certains ? De Philippe Garrel à David Lynch en passant par Valérie Lemercier, cette semaine est à la comédie et au drame. On fonce au cinéma et on vous conseille vivement de faire la même chose. Notre sélection : 

L’amant d’un jour, de Philippe Garrel [Drame] (1h16) 

L’amant d’un jour était en compétition au Festival de Cannes et contrairement à la plupart des films cannois, le film de Philippe Garrel sort directement en salle. Le réalisateur raconte l’histoire d’une jeune fille de 23 ans qui rentre chez son père à la suite d’une rupture et découvre ce dernier en couple avec une femme du même age qu’elle (lire notre critique) Philippe Garrel s’intéresse ici à ses thématiques préférées : l’amour et les relations. Avec Esther Garrel, (sa fille) dans le rôle de la fille, Louise Chevillote dans le rôle de la petite amie du père et Eric Caravaca en père, amant et prof de philosophie mélancolique, le casting est  à lui seul un argument pour aller voir le film.

Marie-Francine, de Valérie Lemercier [Comédie] (1h35)

C’est au tour de Valérie Lemercier de passer derrière la caméra, et on a vraiment hâte de voir ce que ça donne! La comédienne dresse ici le portrait d’une femme de 50ans qui est « Trop vieille pour son mari, de trop dans son boulot, Marie-Francine doit retourner vivre chez ses parents… … à 50 ans ! Infantilisée par eux, c’est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu’ils vont lui faire tenir, qu’elle va enfin rencontrer Miguel. Miguel, sans oser le lui avouer, est exactement dans la même situation qu’elle. Comment vont faire ces deux-là pour abriter leur nouvel amour sans maison, là est la question.. » Avec Valérie Lemercier qui interprète Marie-Francine et un Patrick Timsit dans le rôle de Miguel, qui semble très attachant.

Departure, de Andrew Steggall [Drame] (1h49)

C’est un drame familiale qui se joue ici. Béatrice et son fils passent une semaine dans une maison de vacances au sud de la France. Le jeune Elliot fait la connaissance de Clément, un adolescent mystérieux, qui poussera peu à peu Elliot et sa mère à affronter leurs désirs. Pour chacun, c’est un changement profond qui se profile…

Twin Peaks – Fire walk with me, de David Lynch [Policier, Fantastique] (2h15)

« Twin Peaks fire Walk with me » est le pré-quel de la légendaire série de David Lynch. Le film arrive après les deux premières saisons qui traitent du mystérieux meurtre de Laura Palmer. Dans ce film, Lynch s’intéresse justement aux jours qui ont précédés la mort de la jeune fille. Avec la sortie exceptionnelle de la saison 3 de la série, 26 ans plus tard, dont les deux premiers épisodes ont été présentés en avant première au Festival de Cannes, on ne se passera pas d’aller revoir le film au cinéma pour se remettre dans le bain et être d’attaque pour la saison 3 qui pour l’instant est à la hauteur de ce que les fans espéraient

Lou Andreas-Salome, de Cordula Kablitz-Post [Drame, Biopic] (1h53)

Lou Andreas-Salome retrace sa jeunesse parmi la communauté allemande de Saint-Pétersbourg, marquée par le vœu de poursuivre une vie intellectuelle et la certitude que le sexe, donc le mariage, place les femmes dans un rôle subordonné. « Lou Andreas-Salomé s’inscrit dans la droite lignée des bons biopics made in Germany sur des femmes allemandes exceptionnelles. Efficace, structuré et mettant en valeur un sujet passionnant, c’est un film à découvrir en salles en France le 31 mai. » (lire notre critique ici)