[Interview] Lambert Wilson pour « L’Empereur »

15 février 2017 Par
Magali Sautreuil
| 0 commentaires

12 ans après « La Marche de l’Empereur », Luc Jacquet revient sur cette animal fantastique avec « L’Empereur », un documentaire émouvant et magnifique raconté par Lambert Wilson, que vous pouvez voir au cinéma depuis le 15 février 2017. Ces deux hommes, qui ont eu le privilège d’admirer les terres gelées de l’Antarctique et leurs Empereurs, nous livrent leurs impressions dans une interview. Qu’ont-ils bien pu raconter à « Toute la Culture » lundi dernier ?

Interview de Lambert Wilson pour « Toute la Culture » :

hqdefault

Lambert Wilson, voix off de « L’Empereur » © Youtube

« Toute la Culture » : « L’Antarctique et les fonds marins sont-ils deux milieux qui vous sont familiers ? »

Lambert Wilson : « J’ai eu la chance de me rendre en Antarctique lorsque j’ai incarné le commandant Cousteau au cinéma, dans le film « L’Odyssée ». J’y ai même rencontré des Empereurs. Je connais aussi la plongée, mais pas en Antarctique ».

« Toute la Culture » : « Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez découvert l’Antarctique la première fois? »

Lambert Wilson : « J’ai eu un choc esthétique ! Ce continent bouleversant, qui n’appartient à personne, est un mélange de vide et de foisonnement animal ! Mais c’est aussi un lieu fragile, qui peut du jour au lendemain être anéanti par l’Homme. De même, l’Empereur est totalement à la merci des humains. »

« Toute la Culture » : « Comment êtes-vous devenu la voix off de « L’Empereur » ?

Lambert Wilson : « Peu d’acteurs ont déjà eu l’opportunité de se rendre en Antarctique et de rencontrer des manchots Empereurs. Grâce à « L’Odyssée », j’ai eu cette chance. Cela nous a réuni, Luc Jacquet et moi, autour de nouveau film consacré à l’Empereur. »

« Toute la Culture » : « Comment vous êtes-vous préparé ? »

Lambert Wilson : « Je suis arrivé tardivement sur le film, une fois le montage terminé. J’ai dû me mettre dans la peau de Luc Jacquet, devenir sa voix et donc, ne pas trahir ses intentions. J’ai près de 35 ans de métier, c’est donc un exercice que je connais. Mais Luc Jacquet est un maître très exigeant et extrêmement précis dans ses indications. Il a des attentes très particulières vis-à-vis de la voix qui doit à la fois véhiculer son message, mais aussi transmettre ses émotions. »

 

« L’Empereur » de Luc Jacquet, un conte écologique et touchant à découvrir à partir du 15 février 2017 au cinéma !