Fatima de Philippe Faucon ressort en salles après son triomphe aux Césars

1 mars 2016 Par Gilles Herail | 0 commentaires

Fatima fut la divine surprise des Césars 2016, remportant le prix du meilleur film à la barbe des grands favoris. Le magnifique film de Philippe Faucon, reparti avec deux autres statuettes, bénéficie d’une ressortie en salles dès mercredi (100 copies sur la France). 

On attendait La loi du Marché, Marguerite, Trois souvenirs de ma jeunesse ou Mustang mais c’est l’outsider Fatima qui a remporté le César du meilleur film vendredi dernier. Un succès surprise complété par deux autres récompenses (scénario et meilleur espoir féminin pour la révélation Zita Hanrot). Un triomphe inattendu qui couronne un film magnifique, d’une grande finesse, donnant la parole à des personnages « invisibles » qui n’ont d’habitude pas le droit de cité dans le cinéma populaire hexagonal.

Fatima avait bénéficié à sa sortie d’un excellent bouche-à-oreille, lui permettant d’attirer plus de 300.000 spectateurs, malgré une distribution confidentielle. Le film avait quasiment disparu de l’affiche mais la cérémonie des Césars 2016 a changé la donne. Et convaincu le distributeur de relancer la carrière du long-métrage de Philippe Faucon qui sera programmé dans une centaine de salles dès demain. L’occasion de (re) découvrir un témoignage passionnant, journal intime d’une grande douceur qui sonne en permanence juste. Un hommage à toutes ces Fatimas que l’on croise sans regarder et à qui le cinéaste Philippe Faucon a voulu redonner de la dignité et de la profondeur.

Pour vous donner envie, la critique publiée il y a quelques mois.

Et la liste des séances dans les cinémas qui ont choisi de diffuser le film (via allocine).

Gilles Hérail

Synopsis officiel : Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont sa fierté, son moteur, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu’il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.

 

Visuels : © photos officielles et affiches officielles des films

LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: