[Critique] « Un peu, beaucoup, aveuglément » : Clovis Cornillac signe une comédie romantique originale et séduisante

9 mai 2015 Par
Gilles Herail
| 0 commentaires

Clovis Cornillac surprend en s’attaquant au genre de la comédie romantique pour sa première réalisation. L’acteur caméléon embauche la pétillante Mélanie Bernier sur un script ultra malin qui apporte de l’originalité et de la fraîcheur au genre. Une très jolie surprise.

Synopsis officiel: Lui est inventeur de casse-têtes. Investi corps et âme dans son travail, il ne peut se concentrer que dans le silence. Elle est une pianiste accomplie et ne peut vivre sans musique. Elle doit préparer un concours qui pourrait changer sa vie. Ils vont devoir cohabiter sans se voir…