[Critique] « Mobile étoile », Géraldine Pailhas thuriféraire d’une tradition de chant sacré

28 mars 2016 Par Yaël | 0 commentaires

C’est à Montréal que Raphaël Nadjari est allé filmer son Mobile étoile. Ce beau morceau de cinéma rigoureux, piquant et brut, en dit long sur le rapport à la tradition. Un bijou qui va certainement trouver son public tant il est original et beau. Mobile étoile sort en salles avec les films Zootrope et New Story le 27 avril 2016.

Note de la rédaction :

Mariée à un excellent pianiste (Luc Picard) et ayant pour fils un talentueux violoniste (Alexandre Sheasby), Hannah (Géradine Pailhas) est une française transplantée à Montréal qui poursuit une quête d’absolu. Sa vocation de chanteuse? Redonner à entendre un répertoire de chant sacré juif oublié s’étalant du 16e siècle aux années 1930. Alors que les subventions se font attendre et que le mécène principal du groupe part vivre en Israël, Hannah est amenée à revoir le professeur qui l’a tant marqué dans sa jeunesse. Le changement est l’occasion de renouveler les cadres et notamment d’inclure au groupe la voix lumineuse de la jeune Abigail (Eléonore Lagacé) mais faut-il trahir pour faire entendre ? Peut-on se permettre de dévier de leur trajectoire des textes sacrés ? Dans ce douloureux questionnement, Hannah lutte pour découvrir sa voie propre et prend le risque de heurter certains membres d’un groupe qui fonctionne à la joie et la beauté de la musique collective…

Avec des mélodies composées par Jérôme Lemônier, la voix plus la présence de la grande voix québécoise Natalie Choquette et des textes (re)travaillés par Emmanuel Moses, Mobile étoile commence comme un documentaire assez austère pour grandir petite à petit autour du personnage magnifique de Hannah. Nadjari pose la question grave de la tradition e de son poids, avec intimité, sécularisme et originalité. Il offre à Géraldine Pailhas son plus beau rôle et à son oublic un terreau de réflexion à la fois sur la musique, sur le sacré et le rôle du cinéma. Un très beau film, qui se travaille et se mérite comme un savoir ancien bien gardé.

Mobile étoile de Raphaël Nadjari, avec Géraldine Pailhas, Marcel Sabourin, Luc Picard, Elénonore lagacé, Natalie Choquette, France, Canada, 2015, 1h58, sortie le 27 avril 2016.

visuels : photos officielles du film


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: