[Critique] du film documentaire « America » Passionnant portrait d’Amérique

25 mars 2018 Par
Gilles Herail
| 0 commentaires

Claus Drexel a voulu capter l’air du temps d’une certaine Amérique, quelques jours avant le choc de l’élection de Trump. America est une chronique plus qu’un pamphlet, prenant le temps d’écouter ces habitants d’un coin paumé de l’Arizona, qui partagent leur vision du monde, des États-Unis, des armes, du rêve américain. Un témoignage souvent passionnant. Notre critique.

Synopsis officiel: Novembre 2016 : les États-Unis s’apprêtent à élire leur nouveau président. America est une plongée vertigineuse au cœur de l’Arizona, à la rencontre des habitants d’une petite ville traversée par la Route 66 , les héritiers cabossés du rêve américain qui nous livrent leurs espoirs et leurs craintes.

 america

Claus Drexel a souhaité partager son immersion dans un petit bout d’Amérique qu’il a cherché à comprendre plus qu’à juger. La démarche est humble: partir à la rencontre des habitants d’une petite ville paumée, poser ses caméras sans a-priori et donner la parole à cette Amérique populaire blanche et rurale qui votera quelques jours plus tard massivement en faveur de Donald Trump. Le résultat de la présidentielle américaine donne forcément une dimension particulière au documentaire, que l’on peut recevoir comme un témoignage des raisons pour lesquelles l’improbable milliardaire a finalement réussi à devenir Président de la première puissance mondiale.  Mais le réalisateur ne se veut pas donneur de leçons et parle finalement moins de politique que d’une certaine vision de la vie en société.  A travers une chronique « culturelle » des Etats-Unis, qui passe par une série de portraits individuels dessinant en filigrane l’état d’esprit actuel d’une partie de la population américaine.

Le spectateur français sera saisi par l’incroyable écart avec les questionnements, les habitudes, les valeurs des sociétés européennes. America capte des discours et des enjeux à mille lieues de nos propres considérations. La place des armes est prégnante dans ce territoire marqué par une forte tradition de chasse. Un sujet qui revient dans toutes les conversations, comme un droit à défendre, un plaisir, une passion, une fierté, un objet de transmission familiale, une seconde peau, un animal de compagnie, un compagnon. Un élément en tout cas central de l’identité de chacun. Claus Drexel relate également une parole libérée sur une ribambelle d’autres sujets: l’immigration clandestine bien sur, mais surtout le rêve américain, professé avec une même conviction désarmante par des personnes qui en sont pourtant clairement exclues, vivotant de petits boulots, mais chérissant à tout prix leur sentiment de liberté. Cette plongée dans une certaine Amérique est troublante, tant elle nous embarque dans un univers qui parait quasiment anachronique. Un monde qui nous est étranger, nous choque, mais fascine également. Car beaucoup de ces riverains de la mythique Route 66 sont souvent étonnamment attachants, généreux à leur manière, malgré les horreurs qu’ils peuvent proférer. Un très beau témoignage, nuancé et respectueux.

America, un documentaire de Claus Drexel, durée 1h22, sortie le 22/03/2018

Gilles Hérail

Bande-annonce et visuels officiels.