[Critique] du film documentaire « Dernières nouvelles du cosmos » Julie Bertuccelli nous ouvre les portes d’un autre univers

13 novembre 2016 Par
Gilles Herail
| 0 commentaires

Julie Bertuccelli nous offre un témoignage unique sur un univers sensible, intellectuel et artistique parallèle. En dressant le portrait de la poétesse autiste Hélène Nicolas, dite Babouillec, connue pour son ouvrage Algorithme éponyme. Dernières nouvelles du cosmos est un documentaire fascinant de bout en bout, déstabilisant, questionnant notre rapport à l’intelligence et au génie. Nous faisant entrer (autant que possible) dans un monde qui nous dépasse. Notre critique.

Extrait du synopsis officiel : A bientôt 30 ans, Hélène a toujours l’air d’une adolescente. Elle est l’auteure de textes puissants à l’humour corrosif. Elle fait partie, comme elle le dit elle-même, d’un «lot mal calibré, ne rentrant nulle part». Visionnaire, sa poésie télépathe nous parle de son monde et du nôtre.