[Critique] du film « Alliés » Brad Pitt et Marion Cotillard s’aiment et s’espionnent chez Zemeckis

29 novembre 2016 Par Gilles Herail | 0 commentaires

Robert Zemeckis signe un blockbuster à l’ancienne, mêlant romance et espionnage sur fond de seconde guerre mondiale. Alliés (Allied) est un film hommage, nostalgique du star système (Brad Pitt et Marion Cotillard sont plus classes que jamais) et d’une forme de divertissement qui n’a plus trop la cote aujourd’hui. Pas un chef d’oeuvre, mais pas désagréable. Notre critique. 

Extrait du synopsis officiel : Casablanca 1942.  Au service du contre-espionnage allié, l’agent Max Vatan rencontre la résistante française Marianne Beauséjour lors d’une mission à haut risque. C’est le début d’une relation passionnée. Ils se marient et entament une nouvelle vie à Londres (…). 

allies

Robert Zemeckis, maitre du cinéma populaire américain des années 80 et 90 (Retour vers le futur, Roger Rabbit Forest Gump, Contact, Seul au Monde), a connu un long passage à vide dans les années 2000. En s’entêtant dans le développement d’une nouvelle technologie pas totalement aboutie  (la performance capture), qui n’a jamais vraiment convaincu le grand public (Le pôle Express, Beowulf, Le drôle de Noel de Scrooge). Après Flight et The Walk, le réalisateur confirme son retour vers un cinéma adulte, plus classique, qui n’abandonne pour autant pas ses ambitions de mise-en-scène. Alliés est un grand blockbuster à l’ancienne, qui mêle glamour, romance, espionnage, action et mélodrame. Un divertissement exotique d’époque, qui refuse le réalisme et assume une envie de costumes, de beaux décors et de jolies lumières.

L’enveloppe apparaît souvent factice mais la caméra de Zemeckis respire toujours autant l’amour du cinéma. Le casting est à l’image de ce fantasme cinéphile, réunissant deux stars (Marion Cotillard et Brad Pitt), plus classes que jamais. Et la réalisation offre quelques jolis moments de bravoure, comme cette improbable séance de jambes en l’air en voiture, alors qu’une tempête de sable fait rage dehors (ridicule ou géniale selon l’humeur). Alliés négocie plutôt bien l’évolution de son scénario, du film de guerre colonial vers le thriller hitchcockien plus intime. Même si les rebondissements sont parfois trop téléphonés pour pleinement surprendre (et que l’accent français de Brad Pitt manquera de crédibilité pour le public hexagonal). Zemeckis ne signe clairement pas le grand film espéré mais le spectacle est loin d’être désagréable. A réserver aux amateurs.

Gilles Hérail

Alliés, un drame de guerre de Robert Zemeckis avec Brad Pitt et Marion Cotillard, durée 2h01, sortie le 23/11/2016

Visuels : © affiche et bande-annonce officielles du film

LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *