[Critique] « Compte tes blessures » ou l’incandescence de Kévin Azaïs

5 janvier 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Mettant en scène avec poésie une Kévin Azaïs en colère, le premier long-métrage de Morgan Simon, Compte tes blessures est un film poétique et maîtrisé.  Sortie le 25 janvier 2017.

compte-tes-blessures-affiche

Mal remis du décès de sa mère, Vincent (Azaïs) a abandonné ses études et vit encore à 24 ans avec un père cassant (Nathan Willcocks). Le jour, il traîne dans sa chambre d’enfant, sur son vélo ou au salon de tatouage, la nuit, il hurle ses blessures en anglais dans un micro pour la plus grande joie de ses fans. Quand son père refait sa vie avec la jolie Julia, malheureuse dans son travail de caissière (émouvante Monia Chokri), les conflits larvés entre le père et le fils explosent….

Esthétiquement très maîtrisé, ce premier long métrage attendu de Morgan Simon, autodidacte de moins de 30 ans, arrivé « sur le tard » en section scénario à la Femis, repéré et nommé aux césars en 2016 pour son court métrage Essaie de mourir jeune était très attendu. Scènes forte de chant et de combat avec le père, corps tatoué incandescent et gueule d’ange de Kévin Azaïs toujours aussi éclatant depuis les Combattants, il y a de la rage et de l’impérieux dans ce film qui donne l’impression d’être vital à son réalisateur. Reste à savoir si le public va adopter l’émotion communiquée sans gants sur fond noir dans des scènes très écrites, très violentes et qui peuvent néanmoins sembler parfois un peu artificielles. L’effet de réel dépend probablement de l’empathie avec les trois personnages principaux, tous trois incarnés par d’extraordinaires acteurs, mais aussi fragile et fascinante soit  Monia Chokri, et aussi bouleversante soit la gueule de Nathan Willcocks, il est difficile de croire q’une femme de trente ans plane physiquement dans la durée entre un fils et un père qui partagent le même deux-pièces….Un premier film avec ses défauts donc et à voir pour rencontrer l’art d’un cinéaste à suivre.

Compte tes blessures de Morgan Simon, avec Kévin Azaïs, Nathan Willcocks, Monia Chokri, France, 1h20, Rezo Films,Sortie le 25 janvier 2017.

visuels : photos officielles et affiche du film


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *