[Critique] « A most violent year » : Oscar Isaac dans un brillant film noir sur l’illusion du rêve américain

3 janvier 2015 Par
Gilles Herail
| 0 commentaires

Le réalisateur de Margin Call (J.C Chandor) revient avec ce thriller économique prenant la forme d’un film noir New-Yorkais d’époque. Une fresque sur l’illusion du rêve américain parfaitement réalisée, brillamment interprétée et intelligemment pensée sur le fond. 2015 commence en fanfare!

Synopsis officiel: New York – 1981. L’année la plus violente qu’ait connu la ville. Le destin d’un immigré qui tente de se faire une place dans le business du pétrole. Son ambition se heurte à la corruption, la violence galopante et à la dépravation de l’époque qui menacent de détruire tout ce que lui et sa famille ont construit.