Cannes 2018, Quinzaine des réalisateurs : « Les Confins du monde », l’âpreté de l’Indochine vue par Guillaume Nicloux.

13 mai 2018 Par
Hugo Saadi
| 0 commentaires

Après avoir emmené Isabelle Huppert et Gérard Depardieu dans le désert américain dans « Valley of Love« , Guillaume Nicloux propulse Gaspard Ulliel et Guillaume Gouix dans la forêt hostile d’Indochine avec « Les Confins du monde ». Un périlleux voyage mêlant amour et vengeance qui terminera son chemin dans la folie. Ambitieux et explosif comme on aime.