Cannes 2018, Quinzaine : « Cómprame un revólver », l’innocence de l’enfance dans le monde des cartels

15 mai 2018 Par
Hugo Saadi
| 0 commentaires

Après Los Silencios et Les Oiseaux de Passage, la Quinzaine des Réalisateurs a de nouveau présenté un film où la thématique première est la violence des cartels de drogues en Amérique. Mais, Cómprame un revólver n’est pas n’importe quel film de narco trafiquants car Julio Hernández Cordón conte son histoire à travers les yeux d’une jeune enfant et livre un regard innocent sur cette violence qui déchire des familles.