« Ava » de Léa Mysius, la révélation annoncée de la Semaine de la Critique 2017

19 mai 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Annoncé comme le relais féminin, « fémis » et formel de Grave l’an dernier, le premier opus de Léa Mysius, Ava, est plus proche du naturalisme de Rebecca Zlotowski que du jeu sur le genre de Julia Ducournau. Scénariste des Fantômes d’Ismaël avec et pour Desplechin, Léa Mysius signe avec ce long qui réflechit sur la victoire de l’ombre un joli portrait de jeune fille plus en rage qu’en fleur.