« Au revoir là-haut » d’Albert Dupontel : Der des der sans fard

25 octobre 2017 Par
Sylvain Lefèvre
| 0 commentaires

Filmer la guerre est un art, filmer l’après-guerre plus encore. Avec cette habileté qu’on lui connaît, Albert Dupontel montre qu’il maîtrise l’un et l’autre sans pour autant se départir de ses éternels combats et démons. « Au revoir là-haut » concilie avec talent révolte et lyrisme dans un superbe ballet pantomime.