Agenda cinéma de la semaine du 21 mars 2018

21 mars 2018 Par
Lili Nyssen
| 0 commentaires

C’est le printemps ! De jolis films se préparent à fleurir dans les salles, et qui n’attendent que votre regard pour s’épanouir !

9 doigts, F.J Ossang

Le réalisateur de Trésor des îles chiennes, de Dharma Guns et de Crime est de retour avec un film en noir et blanc qui mélange les genres. Léopard du prix de la réalisation au festival international du film de Locarno 2017, le film s’annonce glacé et spectaculaire. Voir notre critique de 9 doigts ici ! 

Les bonnes manières, Marco Dutras, Juliana Rojas

Ce film brésilien est la 5e collaboration entre les deux réalisateurs. L’histoire d’Ana, enceinte, qui embauche Clara pour être la future nourrice de son bébé et pour l’aider à vivre sa grossesse. Une histoire de relations, mais aussi un conte fantastique, ou le surnaturel s’immisce dans le réel pour mieux le faire briller. Voir notre critique des Bonnes Manières ici. 

Mektoub my love, Abdellatif Kechiche

Le nouveau film d’Abdellatif Kechiche, après L’esquive, Venus Noire et La vie d’Adèle est attendu, forcément. Le film suit les vacances d’Amin, jeune scénariste, dans le Sud de la France. Ce sont les chroniques d’un été, où désir, sensualité et sexualité tisse les liens d’une jeunesse, dont les vacances sont relatées dans pas moins de 2h58 de film. Déjà adoré et détesté par la critique, Kechiche n’en finit jamais de choquer.

La prière, Cedric Kahn 

L’histoire de Thomas, toxicomane envoyé dans une communauté où l’absence de drogue, de filles et de cigarettes doivent l’aider à se sevrer en ne se consacrant qu’au travail et à la prière. La religion peut-il le sauver ? Voir notre critique de La Prière ici 

Mala Junta, Claudia Huaiquimilla

Consacré Prix du Public La Dépêche du Midi au festival Cinelatino 2017, nous avons eu l’occasion de voir cette petite perle du cinéma chilien qui met en scène des problématiques adolescentes, d’amitié, de compréhension de l’autre et d’anxiété familiales, au coeur de la revendication de l’identité et des territoires amérindiens. À voir encore à l’Espace St Michel et au Luminor à Paris, et au Cinelatino à Toulouse. Voir notre critique de Mala Junta ici. 

Visuel :© 2017 – Capricci Films / Les Bookmakers,© 2017 – Jour2Fête,© 2018 – Pathé, © 2018 – Le Pacte, © 2018 – Bodega Films