Cannes 2018 : « À genoux les gars », film en parfait équilibre à Un certain regard

11 mai 2018 Par
Geoffrey Nabavian
| 0 commentaires

Dérangeant, mais pas complaisant, ce nouveau film d’Antoine Desrosières raconte une histoire sombre sur un ton en apparence très léger, avec un sens de la mesure à saluer. En passant de la « tchatche » énergique au tragique le plus intense.