28e édition Premiers Plans Angers : la compétition s’accélère

27 janvier 2016 Par Aurélie David | 0 commentaires

Mode & Cinéma, Interview de Naël Marandin et de nouveaux films en sélection officielle étaient au programme de Toute La Culture ce mardi 26 janvier. Live-report.

Mardi 26 janvier, 10h30. Toute La Culture se fait plaisir et se glisse dans une petite salle du Centre des Congrès pour une Conférence sur la mode et le cinéma. Présentée par Nicole Foucher, directrice académique de l’Ecole supérieure des arts et techniques de la mode, cette conférence, intitulée « De Saint-Cyr à Hair : Voyage au pays de la mode et du cinéma », s’appuie sur des films rediffusés cette semaine à Premiers Plans, comme Saint-Cyr de Patricia Mazuy, une réalisatrice découverte en 1989 avec son long-métrage Peaux de vaches, ou des films en liens avec les réalisateurs mis à l’honneur pour cette édition 2016 : Thérèse d’Alain Cavalier et Hair de Milos Forman. A travers ces extraits de films, Nicole Foucher a analysé les différents styles, les modes et les influences utilisées pour les costumes de films. A l’issue de la conférence, la créatrice Hélène Dessertenne est venue présenter et faire une démonstration de sa « robe connectée », une robe qui change de couleur depuis l’utilisation d’un smartphone : une surprise Premiers Plans entre mode et high-tech !

La journée se poursuit pour Toute La Culture, toujours au Centre des Congrès. A 14 h 00, nous avons rendez-vous avec le réalisateur Noël Marandin pour une interview. Son film La Marcheuse, en sélection officielle dans la catégorie Longs-métrages français, était notre coup de cœur du lundi 26 janvier. Présenté au public dimanche soir et lundi après-midi, ce film a reçu un très bon accueil. Naël nous confie son parcours, ce projet de long-métrage débuté en 2009, ses choix concernant les acteurs et le propos de ce film. Détendu et ravi d’être présent à Premiers Plans pour montrer son premier long-métrage, Naël Marandin nous confie ne pas se sentir en compétition avec les autres réalisateurs qu’il connaît et qu’il soutient. Après cette rencontre, il est temps pour Toute La Culture de visionner de nouveaux films en compétition.

16h45 tapante, direction la projection du Programme 2 des Films d’écoles, eux aussi en compétition. Au programme, trois courts-métrages. Dog Days (GB) de Nathan Deming : Stephen et Isaac, deux frères, s’ennuient dans leur ferme. Quand leur chienne, Lily, est introuvable, malgré des aboiements lointains, Stephen décide de partir en mission de sauvetage dans la campagne avec des armes trouvés dans le garage. Kink de Stepan Pech (CZ), un teen-movie sur la quête d’identité, de l’entente et de l’amour qui subissent l’ombre portée des désirs charnels inassouvis. Die Katze de Mascha Schilinski (ALL) : Romy, adolescente de 14 ans, vit seule avec sa mère et son chat à qui elle tient plus que tout. Elle souffre d’une relation que sa mère sur-investit et ne pardonne pas à sa mère le départ de son père. La tension s’accentue un peu plus chaque jour qui passe jusqu’à éclater doucement en une guerre perfide. Et soudain, le chat disparaît. Trois courts-métrages étonnant et attachant pour ces jeunes réalisateurs, promesses de nouveaux talents du cinéma.

A 19h15, Toute La Culture, bien installée au creux de son fauteuil, s’apprête à assister à la projection de deux films en sélection officielle : le court-métrage polonais Corka de Tomasz Wolski et le long métrage Préjudice issu d’une triple production (Belgique-Luxembourg-Pays-Bas) et réalisé par Antoine Cuypers. Le premier dépeint l’histoire d’une mère et d’une fille en froid depuis de longues années. Mais lorsque Weronika, la petite-fille, disparaît le jour de ses 15 ans, mère et fille décident de la chercher ensemble malgré leurs différends. Rancœur et solidarité se croisent et se mêlent entre ces deux femmes dans ce premier court-métrage réussit ! Après cette première projection, Antoine Cuypers et Nathalie Baye, interprète principale, sont venus présenter Préjudice : Cédric, la trentaine, habite chez ses parents. Un jour, il apprend que sa sœur attend un enfant. Toute la famille se réjouit pour elle, sauf Cédric. Du ressentiment à la fureur, il tente d’expliquer le préjudice dont il se sent victime depuis sa naissance. Un premier long métrage fort, troublant, dérangeant ! Une fin de journée intense en émotion pour Toute La Culture. La compétition s’intensifie entre les films. Quel premier film sera récompensé ? A suivre…

Visuel : © Aurélie David


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: