[Critique] « After Earth », blockbuster intimiste injustement décrié

24th juin 2013 | Par Gilles Herail

Il est devenu à la mode de dénigrer l’ancien choucou de la critique américaine. M. Night Shyamalan serait passé du statut de maitre du suspens à un Yes Man sans ambition vendu aux gros studios. After Earth, malgré tous ses défauts (et ils sont nombreux) est au contraire un film très personnel. Un « survival movie » sans seconds rôles, dans un univers épuré