Tous les articles de : Gilles Herail

Gilles Herail

[Critique] du film « Le Redoutable » Michel Hazanavicius et Louis Garrel se paient Godard

18 septembre 2017 | Par Gilles Herail |

Le Redoutable livre un portrait au vitriol de Jean-Luc Godard pour moquer les contradictions des intellectuels bourgeois de mai 68. Une charge satirique parfaitement mise en scène et brillamment interprétée par Louis Garrel. Qui n’a malheureusement pas grand chose de neuf à raconter. Notre critique.

[Critique] du film « Barry Seal : American Traffic » Tom Cruise, idiot utile flamboyant de la CIA

18 septembre 2017 | Par Gilles Herail |

Barry Seal : American Traffic (American Made) est un délice auto parodique pour fans de Tom Cruise. Qui en profite pour évoquer en arrière plan les délires de la CIA flamboyante et sans scrupules des années Reagan. Une comédie d’action sympathique entre Knight and Day et Lord of War.

[Critique] du film « Good Time » Robert Pattinson anti-héros d’un film noir superbement stylisé

16 septembre 2017 | Par Gilles Herail |

Les frères Safdie nous embarquent dans une virée nocturne entre Night Call et Drive, qui revisite les bas-fonds de New-York aux côtés d’un Robert Pattinson magnétique. Good Time a du mystère, du style, de l’audace, du rythme, du spleen. Une excellente surprise et l’une des plus belles bandes originales de l’année

[Critique] du film « Les grands esprits » Denis Podalydès, super-prof sauveur de jeunes de banlieue

16 septembre 2017 | Par Gilles Herail |

Les grands esprits croit dur comme fer au fantasme du hussard de la République sauveur de la jeunesse périphérique, interprété ici par un Denis Podalydès très à son aise. On regrette alors que les questions de fond soient survolées et l’ensemble du casting adolescent réduit à un statut « jeune de banlieue ». Notre critique.

[Critique] du film « Otez-moi d’un doute » Vaudeville filial un peu convenu

11 septembre 2017 | Par Gilles Herail |

Ôtez-moi d’un doute a été vendu un peu rapidement comme le feel-good populaire de la rentrée. La comédie dramatique de Carine Tardieu ne manque pas d’atouts mais peine à s’extraire d’un discours et de recettes un peu convenues. Notre critique.