Novembre sourit sur la photo

12 novembre 2008 Par Annabel | 0 commentaires

mois de la photo Le Mois de la Photo a ouvert ses portes à Paris et durera jusqu’au 30 novembre. Son thème ? La photographie européenne, entre tradition et mutation. Plus de 90 expositions sont proposées, accompagnées de débats et de rencontres étonnantes. Ajoutons à ce savoureux mélange un festival Off qui entend bousculer les conventions, ainsi que le Salon de la photo, porte de Versailles et le salon Paris Photo, au Carrousel du Louvre et le mois de novembre se conjugue au positif.Tous les grands festivals d’art ont leur facette OFF. Idem pour le Mois de la photo à Paris qui, grâce au « OFF », propose des alternatives au programme officiel. Disparu depuis une dizaine d’année, il a refait surface en 2006 et a remporté beaucoup de succès parce qu’il s’est voulu plus jeune, plus dynamique, plus accessible et moins conventionnel que le festival officiel. Il s’opère dans des lieux les plus insolites possibles comme un jardin, un hôtel, des boutiques de mode ainsi qu’une station de métro. Au menu, quantité de vernissages, rencontres, projections et soirées. Voir le calendrier complet à l’adresse suivante : http://www.moisdelaphoto-off.org/2008/calendrier.html#13, avec un événement à ne pas rater à la mairie du 3e le 18 novembre, une jolie expo dédiée à la mer, la plage et les chemins qui y mènent (2 rue Eugène Spuller, métro Temple ou Filles du calvaire).

Le Mois de la Photo explore tout de même des univers parfois peu conventionnels. Ainsi, des animations et des expériences inédites sont proposées comme de se faire photographier avec un inconnu sous la forme d’une photo d’identité. Ça se passe au Marché des enfants rouges, 35-37 rue Charlot dans le 3e, du lundi au samedi de 13h à 19h, jusqu’au 29 novembre.
Par ailleurs, pour les apprentis photographes, lectures de port-folios par des professionnels, très utiles en cas de recherche de contacts et d’avis. Rendez-vous de 20 minutes avec au choix un directeur de festival, un directeur d’institution, un éditeur, ou un critique.
-    Salle des Fêtes de la Mairie du 4e arrondissement, 2 place Baudoyer. Métro : Hôtel de Ville, le vendredi 14 et le samedi 15 novembre, de 10h à 13h30 et de 14h30 à 18h.
-    Sur le festival OFF, rendez-vous le samedi 15 et dimanche 16 novembre de 14h à 18h, à la Cartonnerie, 12 rue Deguerry, 11e, M° Saint Maur ou Parmentier.

Pour les accros des musées : 5 conférences d’une heure et demi à la Maison Européenne de la Photographie (5 rue Fourcy, 4e, métro Saint-Paul) relatant l’histoire des collections de chacun des 5 musées choisis : Charleroi, le 14 novembre à 14h30, Thessalonique, le 15 novembre à 15h, l’Elysée, le 15 novembre à 16h30, Nicéphore Niepce le 26 novembre à 15h et Carnavalet le 27 novembre à 18h.

L’Europe à l’honneur. Expos à ne pas manquer :
-    Europe Année Zéro au Bureau central des recherches, 5 rue de la Banque, 2e.
-    Transmigration, quatre photographes mexicains en Europe, Instituto de Mexico, 119 rue Vieille du Temple, 3e.
-    Europe, échelle 27, Cité Internationale des Arts, 18 rue de l’Hotel de Ville, 4e, accompagnée de l’expo de Xavier Lambours, XElles27.
-    Gens de Terre, la nouvelle Europe, Atelier Demi-teinte, 8 rue Mayran, 9e.
-    Clark et Pougnaud, Etrange Europe, Foyer des lycéennes, résidence Jean-Zau, 10 rue du Docteur Blanche, 16e.
-    Quinze apprentis photographes de l’école Louis Lumière donnent leur manière de « voir » l’Europe. Maison des initiatives étudiantes, 50 rue des Tournelles dans le 3e, du lundi au vendredi de 14h à 21h et le samedi de 14h à 19h, jusqu’au 22 novembre.
-    Sur le OFF : Quinze artistes laissent circuler leur regard sur cette Europe en pleine mutation. La création d’une Europe unie et homogène a contribué à rationaliser les cultures. Pourtant, la diversité des images proposées rend compte d’une richesse culturelle encore bien présente. Du 4/11 au 29/11, du mardi au vendredi de 12h à 19h, samedi et dimanche de 10h à 20h. Fermé le lundi. 12 rue Deguerry, 11e, M° Saint Maur ou Parmentier


-    Focus sur l’Italie à l’Istituto Italiano di Cultura, 50 rue de Varenne, 7e, métro Sèvres-Babylone avec 3 conférences : un dialogue entre Mimmo Jodice et Jean-Luc Monterosso le 14 novembre à 18h, un état des lieux de la scène photographique italienne le 17 novembre de 11h à 13h et de 15h à 17h, et enfin, une table ronde sur l’achitecture, la ville et la photographie, le 19 novembre à 18h.A ne pas manquer non plus pour les adeptes des photo-reportages :
- Le Prix Warwick Evasion à l’hotel Warwick Champs Elysées, 5 rue de Berry, métro George V, prix qui récompense le reportage photo synonyme d’évasion et de plaisir.
- Le Prix Paris Match à la maison européenne de la photographie, 5 rue de Fourcy, 4e, métro Saint-Paul. Prix qui salue les grands reporters qui vivent l’actualité au plus près des événements.

Paris Photo, autre salon de la photo, ouvre ses portes au Carrousel du Louvre du 13 au 16 novembre et met le Japon à l’honneur. Paris Photo est considéré par la profession comme le premier rendez-vous mondial pour la photographie du 19e, Moderne et Contemporaine. A noter, la sélection des photos accorde, pour une fois, une place de choix à l’Asie. Au total, plus de 500 photographes seront présentés avec un travail réunissant le meilleur des expressions photographiques.

Les férus de photo pourront même faire un saut à la Porte de Versailles pour admirer les tout derniers modèles d’appareils reflex, présentés au Salon de la Photo, du 13 au 17 novembre.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: