La 6EME vente aux enchères « Bande Dessinée et Illustration » le 3 mai chez Christie’s

3 mai 2018 Par
Christophe Dard
| 0 commentaires

C’est le plus gros événement BD de l’année, organisé par la Galerie Daniel Maghen et Christie’s. 172 oeuvres des maîtres du 9ème Art, de Hergé à Cosey en passant par Franquin, Jean Giraud et la jeune génération, sont à l’honneur d’une vente aux enchères très attendue.

 

MIRALLES | DJINN | Détail du lot 7 — La Sultane de la Perle noire, couverture originale de l'intégrale à paraître pour les tomes 12 et 13 ©2018 Dargaud, Dufaux-Miralles

MIRALLES | DJINN | Détail du lot 7 — La Sultane de la Perle noire, couverture originale de l’intégrale à paraître pour les tomes 12 et 13 ©2018 Dargaud, Dufaux-Miralles

 

C’est à la fois une rétrospective de l’aventure de la bande dessinée et une vente aux enchères. La Galerie Daniel Maghen et la société de vente Christie’s viennent d’organiser une grande exposition ouverte au public, sur quatre jours, dans les salons de la prestigieuse société de vente dont le point d’orgue est une vente aux enchères le jeudi 3 mai à 19h.
Tous les auteurs et illustrateurs sont là parmi les 172 pièces exceptionnelles, planches, illustrations et couvertures soigneusement sélectionnées par Daniel Maghen pour cette vente aux enchères qui par son indéniable qualité s’annonce historique.

Les héros de plusieurs générations de petits et grands sont réunis, XIII, Lucky Luke, Gai-Luron, Largo Winch, Achille Talon, Barbarella, Alix, Spirou et Fantasio… madeleines de dessin et d’écriture que l’on prend plaisir à retrouver comme une bande d’amis que l’on n’a jamais quitté et avec lesquels les souvenirs de lecture tutoient des sommets de bonheur.
Certaines pièces sont très rares. C’est le cas d’une couverture de Tintin signée Hergé, une illustration originale de 1939 tirée du Petit Vingtième, la revue dans laquelle étaient publiées les histoires du petit reporter.

Ceux que l’on appelle les nouveaux classiques, Enki Bilal, Guido Crépax, Hermann et autres Jacques Tardi, Hugo Pratt et Jean-Marc Rochette sont également exposés et sur leurs œuvres planera une jolie bulle dans laquelle sera écrit en gros caractères « Adjugé, vendu ! ».
La plupart des pièces sont tout simplement fabuleuses. La planche tirée de l’album Oncle Howard est de retour de la série Jonathan signée Bernard Cosey montre un superbe paysage dans lequel l’apaisement cède la place au suspense et à des émotions contradictoires. Celle du Spectre aux balles d’or, l’un des albums de la série Blueberry de Jean Giraud, ressemble à une gravure dans laquelle on ne sait plus si la fièvre vient du mystère ou de l’aridité du lieu de l’action ou des deux à la fois.
La planche de Cinq branches de coton noir par Cuzor et Sente dépeint la violence terrible et tragique d’une bataille de la Seconde Guerre Mondiale où l’innocence naïve de la neige et des sapins est interrompue par les chars et les explosions.
L’exposition et la vente aux enchères est également l’occasion de mettre en lumière la jeune génération et les illustrateurs tels Alex Alice (célèbre pour Le Troisième Testament ou Siegfried), Didier Graffet dont les voyages imaginaires à la Jules Verne font sa célébrité ou bien encore Ralph Meyer, l’auteur de la BD western Undertake dont deux illustrations et une planche sont proposées lors de cette vente aux enchères.

 

Couverture du catalogue

Couverture du catalogue

 

Ana Mirallès à l’honneur
La 6e vente aux enchères « Bande Dessinée et Illustration » célèbre également une figure majeure du 9ème Art, Ana Mirallès. Connue pour sa série Djinn, vendue à plus d’un million d’exemplaires dans le monde, et dont le treizième et dernier volume est sorti en 2016, Ana Mirallès est l’une des rares à oeuvrer dans le domaine de l’érotisme au sein de la bande dessinée et la première femme détentrice du Grand Prix du Salon International de la Bande Dessinée de Barcelone.

Seize pièces remarquables (couvertures, planches et illustrations originales) ont été rassemblées dont la couverture de l’intégrale à paraître des tomes 12 et 13 de Djinn, deux couvertures historiques, celles des tomes 2 et 5 de la série ainsi que des illustrations inédites réalisées spécialement pour la vente. Il a fallu cinq mois à Ana Mirallès, le troisième auteur à être présenté au sein d’un catalogue dédié chez Christie’s, pour réaliser les œuvres présentées. « C’est un honneur ! J’étais en train de préparer une exposition pour la galerie Daniel Maghen et j’avais réalisé des dessins, des illustrations et des croquis. Puis Daniel m’a proposé de participer à la vente et finalement de réaliser un catalogue. Le plus important étaient les croquis des personnages de la série Djinn. C’était naturel car je ne me suis jamais séparée de cette série. Elle est encore vivante ».
Les couvertures et les illustrations montrent ces femmes sensuelles et ténébreuses qui ont fait la renommée internationale de Djinn. « On a appris à s’apprécier mutuellement avec le scénariste de la série, Jean Dufaux. Nous avons créé un idéal imaginaire, celui de la vampiresse, de la femme fatale que l’on retrouve au cinéma et dans les romans mais en leur donnant de la personnalité et en ne restant pas que sur l’apparence ».
Ana Mirallès a visité l’exposition et a retenu quelques coups de cœur. « J’ai vu une illustration de Lucky Luke absolument magnifique mais aussi les classiques de Hugo Pratt et Moebius. La qualité et la créativité des auteurs est superbe. L’architecture visuelle repose sur une bonne histoire ».
Cette vente aux enchères est également l’occasion de connaître les nombreux projets de Ana Mirallès. « Je prépare une autre exposition à la galerie Maghen et je suis en train de finir le troisième album d’une série pour la jeunesse, sur l’ours polaire Waluk. Je prépare également de nouveaux personnages, peut-être une future série ».

Christophe Dard.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :      
6ème vente aux enchères « Bande Dessinée et Illustration »
Christie’s
Jeudi 3 mai 2018 à 19h
9 avenue Matignon 75008 Paris
www.christies.com