Les vernissages de la semaine du 2 mars

2 mars 2017 Par
Bénédicte Gattère
| 0 commentaires

Au sein des galeries, les artistes semblent sages, à présenter peintures et dessins qui paraissent tout à fait classiques au premier coup d’oeil. Cependant le choix sujets et des matériaux ainsi que leur façon de les subvertir va vous surprendre, tel Guillaume Dégé qui réalise des collages à partir de gravures anciennes.

Paysages photographiques à la galerie Baudoin Lebon

juliette_andrea_elie_coiffe_web« Invisibles Mondes Visibles » est une exposition qui présente les derniers travaux de la jeune artiste Juliette-Andréa Elie réalisés lors d’un séjour à Rio de Janeiro. Par ses installations photographiques et vidéos, elle interroge le rapport de l’Homme à son environnement et a choisi pour cela de se pencher sur la plus grande forêt urbaine au monde, la Foresta da Tijuca. Son travail, à la fois philosophique et plastique, interroge l’anthropocentrisme et la notion même de paysage dans notre monde contemporain.

Du 2 mars au 15 avril, plus d’informations ici.

Le photographe Daniel Schwartz présente « De glacierum natura »

Résultat de recherche d'images pour "Daniel Schwartz présente "De glacierum natura""

Une nouvelle exposition du photographe suisse sera présentée au showroom parisien d’USM. Les images saisissantes du photographe suisse tendent à rendre visible l’impact du réchauffement climatique sur les glaciers suisses, mais également du Pakistan, du Pérou et d’Ouganda. Cette série de clichés du projet « ICE AGE OUR AGE » fait une escale dans la capitale parisienne après Berlin, Hambourg et Düsseldorf, et avant d’être montrée à New York.

Vernissage en présence de l’artiste le jeudi 2 mars à partir de 18h30, exposition du 3 au 31 mars 2017, plus d’informations ici.

A Nice, une exposition évocatrice de musique(s)

materiaprimaDans ses dessins et aquarelles, l’artiste Elli Chrysidou prend la musique pour thème, ses représentations et ses évocations. D’ailleurs plusieurs concerts sont organisés au sein même de la galerie les 3 et 4 mars pour le lancement de cette exposition prometteuse qui s’intitule « Materia prima »… La matière première des arts visuels n’est pas toujours celle que l’on croit ; elle peut être volatile et sonore, bref, il est question d’imaginaire mis en images.

Vernissage jeudi 2 mars ; exposition du 3 au 25 mars, plus d’informations par ici.

Le Codex Seraphinianus de Luigi Serafini à la galerie Azzedine Alaïa

image002La Maison Alaïa réactive le pouvoir de fascination de l’italien Luigi Serafini, auteur du fameux ouvrage de 1981, le Codex Seraphinianus qui est resté un mystère. Tout un univers de dessins fantasmagoriques se déploie sous nos yeux. La galerie Azzedine Alaïa a choisi d’exposer pour le bonheur du public les planches de l’ouvrage consacrées à la mode et au vêtement, pensés toujours selon l’imaginaire serafinien.

Vernissage le jeudi 2 mars de 18h00 à 21h00 ; présentation ouverte au public du jeudi 9 mars à dimanche 26 mars 2017, tous les jours de 11h00 à 19h00, 18, rue de la Verrerie, Paris (4e).

La galerie Almine Rech accueille le peintre Bertrand Lavier

almine-rech-gallery-bertrand-lavier-cobalt-blue-2016-acrylic-on-cibachrome-595-x-120-cm-23-38-x-47-14-inches-bl004918883jpgSes bleu cobalt ne laisse pas de marbre ; ils sublimement la matière picturale. Bertrand Lavier, dans l’exposition A cappella aborde frontalement la question de la peinture et de la sculpture dans un même mouvement. Depuis ses débuts aux Beaux-Arts, l’artiste aime à se jouer de l’opposition académique de ces deux figures imposées, celle de la peinture bien sûr et celle des plâtres, qu’il réemploie finalement, après plus de quarante ans de carrière. « Ses objets peints des années 80 révélaient déjà l’un des présupposés de la sculpture : celui de constituer le refoulé de la peinture », ainsi que le formule le critique d’art Bertrand Marcadé.

Du Samedi 4 mars 2017 au Samedi 15 avril 2017, plus d’informations ici.

Guillaume Dégé s’invite à la Semiose Galerie, en toute fantaisie

guillaume_dege_semiose_galerie_editions_4367Avec ses dessins-collages colorés, représentant des formes et créatures venues d’un autre monde, l’artiste strasbourgeois nous fait voyager dans des espaces-temps surprenants.  Ses dessins organiques, aux couleurs pastel font penser tout à la fois à une forme de psychédélisme doux et à des dessins naturalistes loufoques.

Du Samedi 4 mars 2017 au Samedi 8 avril 2017, plus d’informations ici.

Visuels : © 2016 Daniel Schwartz/Pro Litteris, Zurich, Switzerland

Bertrand Lavier, Cobalt Blue, 2016, Acrylique sur Cibachrome, 59,5 x 120 cm – 23 3/8 x 47 1/4 inches © Bertrand Lavier, Courtesy de l’artiste et la galerie Almine Rech, Photo : Rebecca Fanuele

Guillaume Dégé, Sans titre, 2014
Gouache et collage sur papier XVIIIème
21 x 34 cm, Courtesy de l’artiste et de la Semiose galerie

Guillaume Dégé, Sans titre, 2013
Gouache sur papier
15,5 x 20 cm, collection privée Photo : A.Mole


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *