Les vernissages de la semaine du 16 février 2017

16 février 2017 Par
Guillaume Andre
| 0 commentaires

En marge du Salon des Artistes français, qui se tient sous la verrière du Grand Palais, Toute la Culture vous propose de visiter une réplique d’un aéroport ou de vous plonger dans les sonorités perçues par la surdité et dans l’univers du fantasme et des rêveries grâce au tissage, ou encore d’émerveiller vos rétines avec l’addition du vitrail et des dalles LED.

Depuis mercredi 15 février 2017, dans le cadre d’Art Capital, le Grand Palais accueille la 227e édition du Salon des Artistes français. Jusqu’au dimanche 19 mars 2017, la Vérrière héberge près de 1 500 œuvres entre sculptures, peintures, gravures, photographies et mosaïques réalisées par 637 artistes. Pendant toute la durée de l’exposition, ces derniers seront soumis aux avis d’un jury qui remettra les différents prix et distinctions du Salon des Artistes français.

Samedi 18 février

Tarek Atoui, à la galerie Chantal-Crousel

La galerie Chantal-Crousel accueille le compositeur Tarek Atoui pour son nouveau projet intitulé Within. Après avoir réjoui la Fondation Louis-Vuitton, avec son projet From Architecture, l’artiste libanais a décidé de se pencher sur la surdité. Comment elle agit sur la compréhension sonore. Débuté en 2012, le projet n’a cessé d’accueillir de nouvelles composantes au fil des invitations et expositions.

« En septembre 2016, l’ensemble des instruments a été réuni pour la première fois à Sentralbadet, une piscine abandonnée au centre de Bergen (Norvège) où compositeurs et musiciens amateurs et professionnels, sourds et entendants, ont été invités à investir l’espace d’exposition et à expérimenter ces instruments, en les jouant séparément ou en ensemble, précise la galerie. L’exposition du projet WITHIN à la Galerie Chantal Crousel marque une nouvelle étape après l’édition de Bergen. L’instrumentarium devient cette fois une installation sonore qui rejoue des enregistrements de performances passées et qui offre à son public des nouveaux modes physiques, tactiles, visuels et auditifs de perception du son. »

Jusqu’au 25 mars 2017.

Vernissage samedi 18 février 2017, à 16 h. Plus d’informations ici.

Vincent Beaurin et Patrick de Besses, à la Galerie des multiples

image005

Pendant une semaine, la Galerie des multiples héberge Harmonie municipale, le fruit de l’union de l’artiste Vincent Beaurin et du designer Patrick de Besses. À eux deux, ils ont imaginé dix œuvres mêlant les techniques du vitrail et de la technologie LED. « Leurs couleurs, sur deux  accords chromatiques distincts diffèrent par la sorte d’éblouissement qu’elles procurent, les unes, plus zénithales, les autres, plus épicées ou orientales », précise la galerie.

Vernissage samedi 18 février 2017, à partir de 18 h 30. Plus d’informations ici.

Mardi 21 février 2017

Exposition Miniartextile, à Montrouge

« Tisser les rêves ». C’est sous cette thématique que la 13e édition de l’exposition Miniartextile pose ses valises au Beffroi de Montrouge, pour célébrer l’art du textile. Soixante œuvres seront exposées avec un dénominateur commun, le tissage et les songes, haut-lieu des inspirations humaines les plus profondes et souvent les plus pures.

Cette année Miniartextile innove puisque la Ville remettra le prix Montrouge à un artiste sélectionné par un jury spécialisé. L’œuvre sélectionnée rejoindra la collection municipale.

Jusqu’au 19 mars 2017.

Vernissage mardi 21 février 2017, à partir de 17 h. Plus d’informations ici.

Mercredi 22 février 2017

Exposition Aéroports/Ville-Monde, à la Gaieté-Lyrique

Pilotée par Marc Dondey, son directeur artistique et général, la Gaieté-Lyrique va se transformer a en aéroport, le temps de l’exposition Aéroports/Ville-Monde. Musiciens, architectes, plasticiens ou encore designers, 19 artistes ont rassemblé leurs talents pour permettre au public de baguenauder dans une réplique d’un terminal. Une exposition qui se veut interactive grâce à des ateliers, mais aussi éducative puisqu’elle « interroge les environnements technologiques contemporains où entrent en résonance espaces, technologies, modes de vie et imaginaires », explique la galerie. L’exposition est une version nouvelle de Terminal P, qui s’est tenue à Montpellier, 18 juin au 28 août 2016.

Jusqu’au 21 mai 2017.

Vernissage mercredi 22 février 2016, à partir de 9 h 30. Plus d’informations ici.

Visuel : © David Lebrun / Galerie de multiples


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *