Larry Clark, le dernier roi de la contre-culture s’empare de Pigalle [Video]

31 octobre 2017 Par
La Rédaction
| 0 commentaires

Le dernier « Pape de la contre-culture américaine », ami de Lou Reed ou William Burroughs est à l’honneur à Paris avec une série d’expositions et d’événements qui lui sont consacrés dans deux galeries très pointues de Pigalle : la Galerie Antoine et la Galerie Hus. A partir du 4 novembre.

Cet artiste sans barrières, 100% indépendant pense simplement que « l’art nous survit ». Du livre de photographies mythiques Tulsa, qui a été utilisé par des réalisateurs comme Martin Scorsese dans Taxi Driver (1976), Gus Van Sant dans Drugstore Cowboy (1989) et Harmony Korine dans Gummo (1997) au film choc Kids, cet enfant terrible de la scène indépendante à trop vite été rangé grossièrement dans l’underground déviant de part la présence récurrente dans ses oeuvres d’adolescents souvent dépravés et dénudés.

En réalité, Larry Clark se passionne depuis toujours pour des petits groupes d’individus dont ont parle peu, étant principalement issus de la rue (street), mais aussi de la upper class des rednecks .

Texte & Vidéo : Romain Novarina

Informations pratiques :

La Galerie Antoine, 10 rue André Antoine, 75018, Paris
La Galerie Hus, 4 rue Aristide Bruant, 75018, Paris