« Je t’aime Ronit Elkabetz » au Musée du design de Holon [Israël]

6 décembre 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Pour sa troisième exposition dans le musée dessiné par Ron Arad, la commissaire et directrice Maya Dvash a choisi une icône israélienne regrettée : Ronit Elkabetz, disparue le 19 avril 2016, à l’âge de 51 ans (lire notre article). Réalisée avec l’aide du frère cadet et complice de la star, Schlomi Elkabetz l’exposition Je t’aime Ronit Elkabetz (en français dans le texte) voulait être une ode à la vie et pas un mausolée. Avec sa scénographie noire et symbolique (un ponton mène vers des écrans au sol où se reflète l’image de l’actrice disparue trop tôt) le tableau mortuaire est solennel mais ne permet pas d’échapper au cri d’indignation, ni au drame.